Montabert fête l’année du 7

233
5 nouveaux modèles de brise-roches hydrauliques viennent enrichir la gamme des marteaux lourds Montabert.

Le fabricant lyonnais de brise-roches hydrauliques poursuit sa politique d’innovations en lançant la série 7 de ses marteaux lourds. On retrouve un nouveau distributeur hydraulique, une étanchéité renforcée et la possibilité de réparer certains composants comme le piston, suivant sa politique RSE favorisant le réemploi.

Le Dig Tour 2024

Ces nouveaux marteaux viennent en lieu et place dans la gamme comme suit :

-Le XL2700 remplace le XL2600
-Le V4700 remplace le V4500
-Le V47 remplace le V45 et le V46
-Le V57 remplace le V55 et le V56
-Le V67 remplace le V65

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Toujours fabriqués en France, à l’usine de Saint-Priest près de Lyon, ces nouveaux marteaux ont déjà commencé à travailler. Le XL2700 et le V4700 sont disponibles (plusieurs XL2700 sont à l’œuvre au TELT). Les V47, V57 et V67 seront quant à eux disponibles au printemps.

XL2700 de 2780 kg pour porteurs de 28 à 38 t

•Nouvelle forme de piston pour une meilleure transmission de l’énergie par coup et propagation plus efficace de l’onde de choc.
•Suspension renforcée pour une plus grande absorption des chocs intégrant un système de sécurisation des vis d’assemblage.
•Géométrie d’outil modernisée, ce nouveau design est plus économique, avec longueur utile constante.
•Joints haute performance assure la stabilité de la pression d’azote sur le long terme, pour éviter les contrôles et recharges intempestifs.
•L’indispensable techno de Montabert sur la protection contre la frappe à vide, récupération d’énergie, berceau renforcé, gamme d’outils complète

V4700 de 4994 kg pour pour porteurs de 45 à 80 t

•Accumulateur hydraulique sans aucun contrôle ou remplissage d’azote sur chantier.
•Lubrification automatique grâce à une centrale à cartouche montée sur le marteau, ou centrale à réservoir montée sur le porteur.
•Ajustement dynamique de l’énergie avec deux vitesses de travail pilotées automatiquement par le brise-roche.
•Toujours présente la protection contre la frappe à vide pour une plus grande durée de vie des pièces d’usure.
•Cylindre chemisé pour une réduction des coûts de maintenance et une efficacité éprouvée dans le guidage du piston.
•Berceau renforcé par des plaques inférieures en acier HB400 permettant d’augmenter leur durée de vie, même dans les environnements de travail difficiles.

V47 de 2734 kg pour porteurs de 27 à 40 t / V57 de 3593 kg pour porteurs de 35 à 60 t

•Accumulateur hydraulique : aucun contrôle ou remplissage d’azote sur chantier.
•Système TPS : durée de vie de l’outil augmentée
•Ajustement automatique de l’énergie par coup : le brise-roche ajuste de manière autonome son énergie de frappe en fonction de la dureté du matériau.
•Pour l’opérateur : protection contre la frappe à vide, graissage automatique, récupération d’énergie, entretien facile.
•Pour le porteur : suspensions anti-vibrations, élimination des pics de pression.
•Berceau nouvelle génération : plus sûr, plus ergonomique, plus silencieux, et plus durable.

Bras de forage, boulonnage et démolition

En parallèle, Montabert sort une nouvelle gamme de bras de forage CPA, intégrant 4 modèles pour porteurs de 28 à 50 t et pour des profondeurs de forage de 15 à 30 m. Dans leurs caractéristiques principales on retrouve un procédé d’analyse en continu de la roche, une radio commande avec indicateur d’angle 2D/3D et mesure de profondeur avec arrêt automatique, gestion rapide de chargement des barres, poids plume (glissière en allu), carrousel offrant un large choix d’emmanchements et nombre de barres. AU niveau entretien, un capteur de poussière assure un nettoyage automatique des filtres pendant le forage. Enfin, une connexion bluetooth à partir d’un smartphone assure un diagnostic, la surveillance et l’assistance de l’usine.

Montabert lance le perforateur le plus compact et le plus rapide de sa gamme: le HC55. Véritable concentré de technologies innovantes, disposant de 4 brevets, ce perforateur inaugure une nouvelle butée hydraulique, offrant réactivité et adaptation automatique du fonctionnement du perforateur en fonction de la roche.
Principalement dédié aux applications de boulonnage, ce perforateur de 15 kW est simple à installer sur les porteurs, avec son encombrement minimal, sa réversibilité, et ses connexions symétriques. Le nez du HC55 a été renforcé pour résister à la corrosion, et doté d’une étanchéité renforcée par 5 joints et un système additionnel de filtrage.

En démolition, Montabert continue d’étoffer sa gamme d’outils de démolition :
•Grappins de tri et de démolition (gamme HCG)
•Grappins universels (gamme HCG-U)
•Multi-processeurs avec mâchoires soit, combi béton (gamme HCM-C), multi-fonction (gamme HCM-M), à ferrailles (gamme HCM-S)
•Broyeurs fixes et rotatifs (gammes HCP et HCP-R)
•Cisaille à ferrailles (gamme HCS)

Ces produits sont fabriqués en Allemagne, selon les mêmes standards de qualité que les brise-roches et perforateurs fabriqués à l’usine de Saint-Priest.

Intelligence machine

Aujourd’hui, il est souvent question de prospective, on évoque l’industrie 4.0 ou encore l’IoT (Internet of Things c’est-à-dire l’internet des objets). Derrière ce jargon se cache finalement une idée simple il s’agit de pouvoir suivre les données relatives à un accessoire, ou qu’il soit et quelle que soit la façon dont il travaille.

Ce besoin concerne aussi les brise-roches. C’est pourquoi Montabert a décidé de travailler sur un dispositif aussi ergonomique que fiable, qui permettra aux utilisateurs de marteaux Montabert de pouvoir superviser leur matériel à distance. Aussi, après plusieurs années d’essais et de recherche, Montabert est en mesure de proposer une solution à ses clients : le boîtier OMNI-M. Si on devait résumer en deux idées les fonctionnalités principales de ce nouvel accessoire, elles seraient les suivantes comptage des heures de travail, et localisation.

Décarbonation

Montabert travaille sur son objectif de décarbonation sur plusieurs fronts en même temps :
•Montabert lance cette année un calcul complet de son bilan carbone, englobant l’ensemble des cycles liés au produit fini. De la production à la fin de vie, toutes les étapes nécessaires pour obtenir une analyse précise et réaliste.
•Le ‘Made in France’ n’est pas seulement un slogan chez Montabert. Un seul et même site en région lyonnaise pour une production datant de 100 ans. La politique industrielle continue à favoriser l’emploi et l’investissement sur ce même site afin de poursuivre cette vision locale. Avec 72% des achats en France (dont 71% à moins de 200 km de l’usine et 88% à moins de 400 km), Montabert s’inscrit dans une logique de circuit court.
•Pourquoi aller extraire de la matière brute quand elle est déjà présente dans les produits ? Montabert travaille aujourd’hui pour partager, réutiliser, réparer, rénover et recycler les produits et les matériaux existants. De cette façon, le cycle de vie des produits est étendu et les déchets minimisés.
•Montabert souhaite partager sa démarche avec d’autres industriels en adhérant au CEC (Convention des Entreprises pour le Climat). L’idée est de coconstruire de nouveaux modèles économiques respectueux du vivant et les mettre en œuvre à travers des feuilles de route opérationnelles et des projets collaboratifs concrets.

Transformer durablement le milieu industriel en réconciliant écologie, économie et social et dans le respect des limites planétaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

11 − huit =