Absorber plus propre, une mission pour Ecovegetal

499
Ecovegetal remplissage au godet
La structure ajourée des dalles alvéolaires facilite l’infiltration des eaux pluviales et ralentit les écoulements. Des végétaux particulièrement résistants sont facilement cultivés, transformant ainsi, même dans les régions arides, des parkings en espace vert.

L’alerte lancée par Ecovegetal, spécialiste français de la végétalisation des toits et des parkings drainants, doit faire réfléchir les décideurs publics et privés sur la nécessité à prévenir plus efficacement les pollutions des eaux pluviales. Celles issues notamment du ruissellement des parkings imperméables qui finissent non traitées ou si peu dans les rivières et à la mer.

  • Rototilt quickchange sept TPA
  • MB Crusher TP & Aménagements
  • Euromaster SIM TPA

Les chiffres ont de quoi faire réfléchir. En France, tous les ans, 3,5 millions de m2 passent en surface imperméabilisée (*). 8 millions si on y ajoute les surfaces des maisons individuelles et des parkings urbains. Soit l’équivalent d’un département tous les 10 ans. Le volume d’eaux pluviales à absorber, selon Ecovegetal, approcherait les 3 Mm3. Et qui irait tout droit dans le milieu naturel sans traitement adapté !

La première bouteille à la mer d’Ecovegetal dans une notion de responsabilité citoyenne et environnementale se concrétise par l’étude « ROULEPUR ». Ce programme de recherche (2014 – 2020) financé par l’agence de l’eau Seine-Normandie, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et Ecovegetal, a su prouver l’efficacité des dispositifs de parkings perméables. Sur une année d’exploitation, ils pourraient réguler par rétention près de 90% des eaux pluviales absorbées. Et filtrer par la même occasion la majorité des polluants présents.

  • Euromaster Génie Civil
  • Kubota salon de l'élevage

Le programme de recherche « ROULEPUR » montre qu’il existe des solutions pour gérer les volumes astronomiques d’eaux pluviales polluées qui finissent chaque année dans la mer.

Comment ça marche ?

Toujours selon l’étude en question, dans les 20 % des cas où de l’eau s’écoule des drains des parkings perméables, la percolation de l’eau de pluie à travers le système perméable Ecovegetal permet d’écrêter les débits. Réduisant d’autant plus facilement les débits de pointe en sortie de drains (entre 84 et 89 %).

Pour information, Ecovégétal réalise la plupart de ses parkings perméables sans drains pour infiltrer la totalité des pluies. Mais pour cette expérience, les parkings lieux des mesures, en ont été équipés.

L’évapotranspiration est aussi un élément prépondérant prise en compte dans l’étude. En effet, elle participe d’une façon importante dans la capacité des parkings perméables à gérer les eaux de pluies. Des coefficients de ruissellement très faibles voire nuls en période estivale ont pu être mis en avant.

coupe technique

Efficace ou pas ?

En conclusion de l’étude Roulepur, il a été démontré que pour la plupart des parkings perméables en France, il est déjà possible d’infiltrer la totalité des volumes des eaux pluviales. Outre une possibilité de réalimenter les nappes phréatiques en milieu urbain, ce dispositif d’absorption et de régulation permet d’abattre entre 20 et 80 % des masses annuelles de 51 polluants connus.

Notamment les concentrations en hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP) lourds, générés en partie par la combustion des moteurs. Mais aussi des phtalates utilisés essentiellement dans les plastiques en PVC. C’est aussi efficace pour les nonylphénol (composés organiques utilisés en chimie théoriquement biodégradables mais toxiques). Ou encore le Bisphénol A, utilisé dans la fabrication de résines et de plastiques. C’est comme un perturbateur endocrinien.

Voilà autant de polluants que nous pourrions retenir pour éviter de polluer nos rivières et, par conséquence, la mer et les océans. Le développement des sols perméables est une urgence de premier plan pour gérer les eaux pluviales, réalimenter les nappes phréatiques et contribuer efficacement au rafraichissement du climat de nos villes.

Pierre Georgel – fondateur d’ECOVEGETAL

Exemple de réalisation. Vidéo d’explication réalisée par le partenaire d’Ecovégétal Purus en Allemagne https://www.youtube.com/watch?v=ezOEEy7dmn0&t=6s

Vous voulez en savoir plus ?

Lucie Varnede, ingénieure R&D répond sur l’efficacité de retenue des polluants.

TP Aménagements : Quelle est la typologie des traitements employés par les solutions d’Ecovegetal pour limiter les risques de contamination du milieu naturel par une pollution de surface ?

Lucie Vernede : Concernant les polluants, le programme de recherche Roulépur a montré qu’un parking perméable végétalisé permet d’abattre plus de 80 % des flux de polluants annuels en comparaison avec un parking en enrobé imperméable.

TP&A : Même les plus lourds comme les hydrocarbures ?

L. V. : Pour faire un focus sur les hydrocarbures, ceux-ci ne représentent pas de risques pour l’environnement pour plusieurs raisons. Déjà, la contamination d’un parking est largement plus faible que sur une voirie, ne serait que par le niveau de fréquentation automobile. De plus, ce risque est aussi plus faible que sur de l’enrobé puisque la pollution sera forcément plus diffuse sur toute sa surface. Sans oublier le fait que les hydrocarbures sont hydrophobes et biodégradés par l’activité microbienne dans les substrats.

TP&A : Et en cas de déversement accidentel concentrant une grosse quantité de polluants à un endroit donné ?

L. V : Les pollutions dites accidentelles comme les vidanges sauvages seront retenues dans une structure perméable végétalisée. Une pollution qui sera avec le temps biodégradée. En cas de pollution accidentelle de plus grande ampleur (ce qui n’a que très peu de chances d’arriver), les dalles Ecoraster sont facilement démontables et remontables sur la zone endommagée (pas besoin de démonter tout le parking) pour venir retirer ce qui est dessous.

C’est quoi une dalle alvéolée ?

La dalle alvéolaire (ou alvéolée) est une innovation importée d’Allemagne dans les années 90. Elles sont éco conçues avec un matériau recyclé et recyclable, neutre pour l’environnement. Ces dalles s’emboîtent solidairement entre elles de manière à former une surface parfaitement résistante, plane et souple. Les structures en alvéole de la dalle sont livrées vides, mais peuvent être remplies avec de nombreux types de substrats permettant la réalisation de surfaces minérales ou végétalisées.

Ces dalles sont la base de réalisations couvrant des usages très différents : parking pour véhicules légers et poids lourds à usage modéré ou intensif, voies d’accès pompiers, camping, aire de pique-nique, voie piétonne, place et parc, talus, berge, accès de terrain de golf, aérodrome, héliport, passage de rail, tramway, aménagement de bassin, centre équestre, sols agricoles stabilisés… Ces dalles sont également couvertes par divers matériaux adaptées pour les parkings.

Ecovegetal propose une gamme complète de dalles alvéolées Ecoraster pour de multiples applications. Elles sont pérennes et garanties 20 ans par Ecovegetal.

Qui est Ecovegetal ?

ECOVEGETAL est un spécialiste des toitures végétalisées, avec plus de 3 millions de m2 réalisés. Mais aussi des parkings perméabilisés (4 millions de m2). L’entreprise emploie 100 personnes sur 4 sites de production. Son siège social est situé à Broué dans l’Eure et Loir (28).

(*) Selon les déclarations de permis de construire enregistrées par les mairies en France métropolitaine.

Visitez ECOVEGETAL en vidéo en cliquant ici !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × 1 =