Get more power !

101
un système pour améliorer les performances hydrauliques

Volvo CE en partenariat avec la société Norrhydro développe une nouvelle technologie pour améliorer les performances hydrauliques des machines. Il s’agit d’un actionneur hydraulique numérique. Celui-ci augmente la productivité tout en réduisant radicalement les factures de carburant et les émissions de CO2 dans les applications de construction.

Rototilt R1-R8

Volvo CE s’est engagé depuis plusieurs années pour l’environnement. Mais, pas question pour le constructeur suédois de le faire au détriment de la performance de ses machines. C’est donc pour cela qu’il a entamé un partenariat avec le Finlandais pour mettre au point cet actionneur hydraulique. Alors, ce système, dont les secrets sont bien gardés, devrait permettre une augmentation significative des performances hydrauliques des machines et en même temps une réduction des émissions de CO2.

Ce système, baptisé NorrDig™, utilise un actionneur hydraulique numérique multichambre qui améliore l’efficacité du système. Et ce, au point qu’une grande partie du système hydraulique d’une machine peut être supprimée ou réduite. En effet, il permet de supprimer la nécessité d’une vanne de commande principale, la capacité excessive de la pompe, la tuyauterie et des flexibles. En clair, il consomme moins et offre la perspective de pouvoir réduire la capacité du moteur.

blank

Des vérins intelligents

L’actionneur hydraulique numérique utilise quatre chambres. Celles-ci peuvent être connectées jusqu’à 16 permutations différentes selon la charge requise pour l’opération. Ces vérins multichambres existent déjà. « Mais, ce qui distingue ceux-ci, c’est qu’ils n’utilisent qu’une fraction d’énergie pour la même manœuvre ou action de la machine par rapport à un système traditionnel » explique Peter Stambro, vice-président du développement des activités chez Norrhydro.

« Encore au stade de recherche, le système démontre encore plus d’avantages sur les machines de production » se réjouit d’avance Thomas Bitter, responsable de la technologie chez Volvo CE. Et, il affirme également que ce système pourrait aussi être utilisé sur les machines électriques. Cela permettrait d’augmenter la durée de vie des batteries et sa durée d’exploitation.

Des tests grandeur nature

C’est sur une pelle hydraulique EC300E de 30 tonnes que cette technologie a réussi la première phase de tests initiaux. Maintenant, elle est sur le terrain chez des clients partenaires pour la seconde phase de test en conditions réelles. L’objectif étant de commercialiser ce système au plus tard en 2024.

Pour ce faire, Norrhydro va investir dans une nouvelle usine de fabrication. Ce partenariat avec Volvo est une aubaine pour le finlandais. « Cela permet notamment l’accélération du délai de mise sur le marché des produits commercialisés » conclut Yrjö Trög, PDG de Noorhydro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix + onze =