Réunion électrisante chez Maxiloc

116
Maxiloc Wacker Neuson Elec Aurama
Pas moins de 4 engins électriques pour cet essai exclusif réalisé par TP Aménagements. Plus une pilonneuse et une plaque vibrante électrique, histoire de tout essayer.

Pour cette prise en main originale, Aurama, distributeur Wacker Neuson et le loueur Maxiloc nous ont mis à disposition 4 engins électriques. Plus une pilonneuse et une plaque vibrante électriques, histoire d’avoir une opinion globale sur l’offre Wacker Neuson.

Au programme de l’essai TP Aménagements

  • Mini-pelle EZ17e 1.7 t – Aurama
  • Chargeuse sur pneus WL20e 300 l – Maxiloc
  • Dumper sur pneus DW15e 700 l – Maxiloc
  • Plaques et pilonneuses vibrantes – Aurama

On commence la séance de tests par la star de la démo, la mini pelle Wacker Neuson EZ17E. Avec ses 1,7 t et son zéro déport, elle est la plus légère et la plus compacte en élec. On a d’ailleurs été agréablement surpris par le compromis compacité / performance. Sa voie variable (de 96 cm à 1,30 m) contribue pour beaucoup à cette sensation naturelle de stabilité, dans un châssis passe partout. Et sans parler de la taille de son godet. Qui se montrera parfait dans ce matériau foisonné. Mais atteindra sans doute vite les limites de l’exercice dans un terrain plus collant.

tyrelease Euromaster

Côté alimentation, elle embarque un pack batteries lithium-ion d’une puissance de 23,4 kWh. Elle se recharge classiquement sur du 220V en 8 heures. Ou alors en 4 h sur du 380 V qui active automatiquement le deuxième chargeur embarqué. “ Avec son poids contenu mais des performances convenables, soit 2,5 m de profondeur de fouille, elle peut sans problème rivaliser avec les autres concurrentes directes. D’autant que pour un fonctionnement en intérieur de bâtiment, elle peut travailler branchée sur secteur sans problème d’autonomie”, explique Nacer Kenniche, responsable commercial chez Aurama.

Zéro déport, elle se sent à l’aise en ville comme en sous-sol. Ou encore dans les étages d’un immeuble avec son gabarit réduit. Soit 980 mm de rayon arrière pour la tourelle. Son déport en pied de flèche lui offre encore plus de compacité sur l’avant. Outre ce châssis à voie variable, elle reçoit un canopy avec une partie haute facilement déboitable en enlevant 6 vis. Histoire de passer encore plus facilement sous les portes ou en sous-sols.

Chère à l’achat mais économique à l’usage

Si le prix d’acquisition fait tousser les potentiels acquéreurs qui ne l’ont pas essayée, il faut immédiatement regarder son compte d’exploitation. Comme toute bonne machine électrique, elle ne requiert pas de maintenance. Si ce n’est la vidange de son circuit hydraulique toutes les 2 000 heures.

Dans une logique d’utilisation, en zones urbaine à faible émission ou en travaux intérieurs sans possibilité d’évacuation des fumées, cette petite électrique de Wacker Neuson est la solution incontournable. Chez un loueur, son loyer réajusté se justifiera également par un contexte particulier d’un chantier, imposant le zéro émission. “ Après, c’est un calcul sur la durée de vie de la pelle. On estime une recharge électrique à 1,06 €, à comparer de 30 € d’un plein de GNR de taille équivalente”, continue d’expliquer Nacer Kenniche.

Quoi dire d’autres. Wacker Neuson a bien réfléchi pour faire de ce modèle un exemple de simplicité avec un écran digital qui donnera les principaux renseignements sur l’usage de la machine et le temps restant en autonomie. L’aménagement du poste de conduite reste globalement traditionnel.

Ce modèle reçoit une attache rapide hydraulique maison, l’EasyLock. Celle-ci permet un verrouillage et déverrouillage du godet sans descendre de sa machine. Une ligne auxiliaire est aussi disponible pour connecter des outils du type marteau brise roche.

Avis de loueur

Miguel Ares, responsable location et logistique transport depuis 12 ans chez Maxiloc, évoque les retours de ses clients sur le matériel électrique en général. En l’occurrence Maxiloc loue depuis un an le dumper sur pneus DW15e et la chargeuse Wacker Neuson WL20e.

Notre première satisfaction avec ce matériel, c’est que nous contredisons un préjugé de base. Celui dune énergie électrique moins puissante. En louant nos deux modèles, les utilisateurs ont vite compris qu’ils avaient à faire à de vraies machines aux performances équivalentes des thermiques. Elles sont même plus réactives. Notamment sur le tout ou rien de l’électrique par rapport à une montée progressive dans les tours d’un thermique. Après la barrière reste le prix. Une loc d’un dumper d’1,5 t et de 700 l de capacité, c’est 200 € la journée. Le même en thermique c’est 60 €”, rappelle Miguel.

Mais si la situation l’oblige, l’électrique est la bonne, voire la seule alternative pour travailler sereinement. Dans l’aménagement paysager ou en démolition intérieure, c’est de plus en plus compliqué de faire du bruit et de polluer.

ça compacte aussi fort

Les performances de la pilonneuse AS 50e et de la plaque de compactage AP1840e (de 40 cm mais existe aussi en 50 cm en largeur de compactage), toutes deux électriques, sont au rendez-vous, comme leurs sœurs thermiques. Les deux modèles peuvent recevoir la même batterie. Prévue pour être rechargée sur deux types de chargeurs, un de 1000 A (30 min d’autonomie) et l’autre de 1 400 A (45 min d’autonomie).

blank
A l’essai, une plaque et une pilonneuse, toutes les deux équipées de la même batterie interchangeable

Sans oublier également que le démarrage en tirant à la corde c’est fini. Juste à appuyer sur un bouton. Cette pilonneuse électrique possède aussi une grosse mature qui réduit nettement les effets de vibration. Elle est bien équilibrée, ce qui veut pouvoir la lâcher sans basculer.

Nos équipements de compactage léger sont achetés avec un jeu de 2 batteries. À savoir, que nous proposons de série avec l’achat de batteries des boîtiers de transport prévus pour épouser leurs formes. Le boîtier de recharge est un chargeur rapide compatible avec toutes nos batteries, disponible comme accessoires” rappelle Anthony Gonin technico commercial Aurama.

Et le dumper ?

Le dumper Wacker Neuson DW15e de 700 l de capacité offre de bonnes sensations à la conduite. Surtout son aptitude à grimper et descendre. L’arceau est de bonne facture, les commandes intuitives, tout tombe naturellement sous la main. L’avancement est progressif sans à-coups. Bref un engin compact, silencieux qui remplira sa mission sans sourciller dans des situations où son silence et son zéro émission feront la différence.

Vous voulez voir l’essai en direct par Louis Roizard…. c’est par ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un × trois =