Rotterdam fait confiance aux grues Sany

219
Sany Portuaire
Les grues portuaires Sany débarquent à Rotterdam

Le port de Rotterdam est connecté avec près de 1 000 autres ports autour du globe. Ce qui en fait l’une des plus importantes plaques tournantes du fret maritime mondial. L’un de ses acteurs principaux, Hutchison Ports ECT Rotterdam vient de commander 3 grues portuaires autonomes Sany.

Le Dig Tour 2024

Le terminal ECT Delta du Port de Rotterdam avec son accès direct à la mer du Nord et sa disponibilité 24h/24 a été le premier terminal automatisé au monde. Dans le cadre de sa modernisation, il accueillera 3 nouvelles grues portuaires Sany destinées à décharger de manière entièrement automatique et télécommandée les conteneurs maritimes.

Ces grues disposent de fonctions de protection visant à garantir la sécurité et accélérant les opérations. Comme par exemple plusieurs systèmes anti-collision surveillant les mouvements du grue.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

« Pour un si grand terminal à conteneurs, la taille des grues joue un rôle décisif. Les modèles de grues Sany Super Panamax répondent aux exigences techniques demandées par le concept de terminal autonome ECT Delta. De plus, nous pouvons facilement assurer une livraison directe des principaux composants des grues. Et notre siège en Europe, à Bedburg est assez proche de Rotterdam« , témoigne Daniel Zhong, Key Account Manager Technical Specialist chez Sany.

Des grues Sany de taille similaire ont d’ores et déjà été mises à l’épreuve dans le monde entier. C’est une garantie supplémentaire pour les grands exploitants portuaires mondiaux comme Hutchison Ports ECT. Notamment sur l’expérience de Sany dans la construction métallique des grues. Frank Pfister, directeur des ventes chez Sany en Europe reste confiant sur le développement des grues portuaires Sany en Europe. Hutchison Ports ECT étant une très belle référence en la matière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 − un =