Pour Evolis, la demande sera au rendez-vous de 2023

12
blank

Les premières prévisions du syndicat français Evolis tablent pour 2023 sur un léger tassement des ventes de matériels TP. Même si les carnets de commandes sont toujours bien remplis, à un niveau tel que le 1er semestre s’annonce porteur.

2022 aura été perturbée par les chaînes d’approvisionnement et le manque de composants, notamment au niveau motorisation. La disponibilité des machines sera toujours un sujet de préoccupation pour les constructeurs en 2023, les obligeant à faire des choix sur la destination finale de leurs productions au niveau mondial. Ceci en fonction notamment des fluctuations sur les taux de change monétaires.

Le note de conjoncture d’Evolis fait donc état d’un taux de disponibilité des matériels toujours incertaine, en tous les cas loin de revenir à des niveaux normaux de livraison. Constituant même un frein à la progression du marché. Autre fait marquant, les inquiétudes sur une récession mondiale, créant une bulle spéculative et une flambée des prix des matières premières. Au même titre en ce qui concerne les tensions géopolitiques qui pèse sur le climat des affaires. Cependant, la tendance réelle sur le marché des équipements reste à la stabilité.

Le Dig Tour 2023

En revanche, Evolis fait remarquer comme point positif à court terme, le niveau élevé des carnets de commandes qui devrait supporter l’activité au moins sur le premier semestre 2023. L’activité du second semestre dépendra pour une part significative de la capacité des usines à produire et à livrer. Dans ces conditions, Evolis anticipe une légère baisse des ventes cette année.

Marché Français des matériels pour le BTP (cumul à fin novembre 2022)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

six − 1 =