1 000 t de « matos » pour mettre à terre 7 ponts

824
Occamat Arden Equipment Cat Fortress
4 pelles Occamat dont 2 Cat 352F équipées de pinces à béton de 5 t et une 954C Liebherr avec cisaille Fortress de 8 t attaquent en simultanée le pont de A10. L'opération commando est minutée

C’est la plus grosse affaire en France de démolition de ponts autoroutiers. 7 ponts successifs à abattre en 6 jours sur l’A10 vers Orléans. Occamat a engagé 7 pelles et leur panoplie d’outils. Dont deux nouvelles pinces à béton, Arden Equipment CU042 et Cat MP345. Chacune pèse 5 t et sont montées sur deux porteurs identiques, 352F Cat (ça sent bon le fight club !). Sans oublier une grosse cisaille à ferrailles Fortress SDS85R de 8 t montée sur une pelle de 60 t, une Liebherr R954C.

blank

Cela se passe en début de soirée. La nuit est déjà tombée et la circulation de l’autoroute A10 neutralisée dans les deux sens. Le spectacle peut débuter. Et c’est un véritable ballet synchronisé de bras de pelles qui s’enchaîne. Les 4 pelles positionnées en frontal du pont attaquent ensemble le tablier. Elles doivent avancer en même temps, tout en se frôlant mais sans jamais se toucher. Avec un pilotage de mains de maîtres par des virtuoses de la pelle. Une autre se situe en partie supérieure attaquant les rives au BRH. Puis encore deux autres en décalé pour l’évacuation des gravats et le chargement des tombereaux articulés.

Mais les deux stars de la soirée qui occupent une position centrale sont les deux pelles Cat 352 F, deux porteurs de 60 t en bras court (flèche de 6,99 m et balancier de 2,90 m). Elles reçoivent les dernières générations de pinces à béton, deux outils conséquents de 5 t.

blank

Et c’est une compétition interne qui s’engage en prenant en compte bien évidemment des règles de sécurité très strictes pour déterminer qui va faire tomber le demi-tablier.

Le premier soir, le modèle Cat remporte un round. Le deuxième soir, c’est au tour de la pince Arden Equipment de donner le coup fatal. Après on oublie vite ce duel amical. L’objectif est commun et obligatoire : débarrasser le ruban aux premières heures du matin.

blank

Tout est question de méthodologie et d’organisation. Nous avons mobilisé plus de 60 % de notre force de frappe pour abattre ces 7 ponts en 6 jours. C’est tout sauf négligeable, même pour une entreprise de démolition aguerrie pour relever ce type de défi”, Olivier Ryckebusch, directeur général d’Occamat, filiale du groupe EPC.

Un phasage millimétré….

Les équipes sont prêtes bien avant le top départ. Briefées tous les soirs, elles doivent suivre une organisation minutieuse et les règles de sécurité imposées par Vinci, concessionnaire et Bouygues TP, entreprise pilotant la reconstruction des ponts dans le cadre de l’élargissement autoroutier.

Concernant la démolition, l’intervention se déroule entre 20 h et 6 h. Elle débute par la mise en place d’une protection du revêtement autoroutier. Cela consiste à poser au sol une géomembrane sur laquelle on monte une couche de 80 cm de 0/31.5 en béton concassé (2 000 t/pont). Cette opération se déroule avec 3 tombereaux articulés alimentés par une grosse chargeuse Volvo L250 (location Lheureux)

blank
Cisaille à ferraille de Fortress de 8 t, un monstre venu en soutien sur ce chantier de tous les défis

Une opération de cette envergure se prépare bien en amont. On dimensionne les matériels de production et notamment les pelles au travers de rendements au m2/h démoli. Et on prévoit toujours l’imprévisible. En mobilisant une pelle et des outils en secours, parce que une casse n’est jamais impossible. C’est notre pelle Liebherr 954C avec sa grosse cisaille ferraille de 8 t qui remplit cette mission de soutien. Elle est là pour découper les plus grosses sections du tablier ou des piliers afin d’accélérer l’évacuation ”, témoigne Davy Blossier, directeur matériels Occamat.

Des outils de grosse production

Pour les pinces à béton, les choix techniques dépendent tant de l’ouverture de l’outil que de la force de coupe, sans oublier les temps de cycles. Le multiprocesseur MP345 de Caterpillar est équipé en mâchoires D et offre une ouverture de 1,15 m pour 150 t de force de coupe. Celui d’Arden Equipment CU042 reçoit une mâchoire CB et offre une ouverture de 1,10 m pour une force de coupe également de 150 t.

Le nouveau modèle CU042 présente des mâchoires ajourées en aciers spéciaux pour gagner en poids. L’objectif est toujours le même en démolition, la recherche de la force d’écrasement la plus élevée à porteur équivalent ”, reprend Davy Blossier. La cisaille Fortress, quant à elle, développe une force de pénétration à la pointe de 250 t.

Les pinces à béton sont adaptées sur attaches-rapides Arden Equipment QA70 pour porteurs de 50 à 70 t. A noter également que la cisaille du fabricant français est équipée du fameux système de brumisateur intégré Arden Jet.


Deux autres pelles Liebherr 944C à bras interchangeables viennent en appui des gros porteurs. Elles sont configurées en version démolition. Une première avec flèche fixe de 3,50 m et attache hydraulique, flèche de 6,80 m et balancier de 3,30 m. L’autre identique mais avec une flèche de 4,30 m. La différence de longueur offre une plus grosse pour disposer de la configuration adéquate sur des chantiers techniques plus spécifiques. Toutes les deux reçoivent un multiprocesseur CU031 d’Arden Equipment avec mâchoires CB d’un poids de 3,5 t. Ensuite, on retrouve sur ce chantier une panoplie d’outils, comme 2 BRH G23 de NPK de 5 t, une pince S40 NPK et une autre AE CU3500. Mais aussi deux cisailles à ferraille La Bounty MSD1000R de 2 t et MSD1500R 3,5 t.

«  Notre chantier s’est terminé la nuit du 29 septembre comme prévu. Tout s’est bien passé et je suis vraiment fier de l’ensemble des équipes qui ont œuvré jour et nuit ! Le matériel a bien rempli sa fonction et je suis vraiment content de cette réussite », Davy Blossier, Directeur matériels occamat.

Pour découvrir d’autres reportages exclusifs de TP Aménagements, abonnez-vous sur https://tp-amenagements.fr/magazines/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 × cinq =