2 mois d’avance pour le contournement de Sansac

358
contournement de Sansac

Ce n’est pas tous les jours que cela arrive. En effet, le Groupement 100% NGE a livré le chantier du contournement de Sansac dans le Cantal avec deux mois d’avance.

Le Dig Tour 2024

Le chantier de contournement de Sansac se décompose en deux zones. d’une part, une section neuve de 7 km, qui a été livrées en avance permettant de faciliter le traffic routier pour les fêtes de Noël. D’autre part, une section à requalifier sur 3 km.

Ce sont 8 filiales du groupe qui ont été mobilisées. En effet, on retrouvait :  SIORAT (chaussées) GUINTOLI (VRD et terrassement), NGE GC (ouvrage d’art), EHTP (assainissement et réseaux secs), SERFOTEX (minage), AGILIS et PASS (équipements de la route), et MIRE (topographie et instrumentation des voies SNCF). Une fois encore la synergie du Groupe a été bien utile.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Les travaux

Le contournement de Sansac comprenait donc une section neuve sur 7 km. Celle-ci se trouvait en pleine nature dans un environnement sensible au coeur de la forêt de Branviel. La création de la plateforme a nécessité d’importants travaux de terrassement. De gros moyens en matériel et en personnel ont été mis en oeuvre à l’été 2021 pour assurer les rendements à de fortes cadences. 

La proximité avec la voie ferrée a conduit à la réalisation d’un fonçage sous les rails avec instrumentation des voies et aussi de dispositifs de sécurité spécifiques type LBE sur 1 700 ml. La LBE est un mur en béton extrudé, élargi et surmonté d’un dispositif métal grillagé pour éviter les déversements des poids lourds sur la voie ferrée. 

Par ailleurs, des mesures de protection de l’environnement ont été adoptées. Un passage à faune de 3 mètres de haut et 7 mètres de large a vu le jour sous la nouvelle chaussée. Les équipes ont également réalisé des ouvrages petites faunes et des écrans à chauve-souris. De plus, des caniveaux à fente et des cunettes bétonnées bordent la nouvelle portion de la RN122 sur les 7 km et les quatre vastes bassins de rétention – dont le plus gros peut contenir 3 900 m3 d’eau pluviale – ont pour objectif de réguler les débits en cas de fortes pluies et bloquer les pollutions accidentelles. 

Du côté de la section à requalifier sur 3 km, celle-ci se trouve en zone urbaine. Il a fallu travailler sous circulation et la plupart du temps de nuit pour limiter l’impact pour les usagers. La chaussée a été élargie pour mettre aux normes les accotements. Et, les chaussées ont été renforcées afin de supporter le nouveau trafic.

Une cadence de 400t/h pour l’enrobé

NGE a mobilisé sa plus grande usine mobile d’enrobage ASTEC 400 pour produire près de 60 000 tonnes d’enrobés. En termes de fabrication d’enrobés, des cadences de 400 tonnes par heure ont pu être atteintes. De plus, la chaussée existante a été recyclée à 100 % dans les nouveaux enrobés. Dans un souci de respect de l’environnement, l’usine a été modifiée pour fonctionner au GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié), combustible moins polluant que le fioul lourd, en vue de réduire de façon significative les émissions de gaz à effet de serre et les émissions de particules fines. 

Chiffres clés du contournement de Sansac : 

  • 7 km de section neuve 3 km de section requalifiée 100 collaborateurs au pic d’activité 
  • 5 500 heures d’insertion 
  • 60 000 t d’enrobés 
  • 20 000 m3 de couche de réglage 
  • 16 km d’assainissement de surface en béton extrudé 
  • 10 km d’équipements de sécurité béton et métal 
  • 100 000 m3 de minage 
  • 400 000 m3 de déblais dont 300 000 m3 réutilisés en remblais 
  • 100 000 m3 de modelés paysagers 
  • 3 passages inférieurs 
  • 19 ouvrages hydrauliques 
  • 6 bassins de rétention d’eaux pluviales 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

sept + cinq =