Motorisation au B100 exclusif chez Scania

381
motorisation au B100 exclusif
La solution B100 exclusif est disponible sur les tracteurs et porteurs deux essieux Scania équipés des moteurs 5 cylindres 9-litres de 320 et 360 ch ainsi que sur l

Scania homologue une solution de motorisation au B100 exclusif. Elle permet aux véhicules de bénéficier du suramortissement et de la vignette Crit’Air 1. Ainsi, il est possible de rejoindre sans restriction les zones ZFEm. Cet équipement se trouve sur les véhicules neufs et pourra ensuite être monté en rétrofit.

La motorisation au B100 exclusif proposée aujourd’hui par Scania repose sur un dispositif de contrôle qui sécurise le type de carburant utilisé. Cette exigence de la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) préalable à l’homologation permet au véhicule de bénéficier d’une carte grise avec code carburant B1 et surtout d’accéder à une vignette Crit’Air 1 synonyme d’accès sans restriction aux Zones à faibles émissions mobilité (ZFEm) qui se généralisent dans les métropoles françaises. Parallèlement, le B100 exclusif autorise aussi le suramortissement de 40 %.

Une teneur en B100 minimum imposée

« Techniquement, le dispositif repose sur un capteur qui mesure en permanence la qualité du carburant, explique Stéphane Lejard, responsable homologation à Scania France. En-deçà d’une certaine teneur en B100, un voyant de défaut s’allume sur le tableau de bord. Au bout de dix heures, si la situation persiste, un nouveau témoin avertit le conducteur que le couple moteur est réduit de 25 %. Puis, après dix nouvelles heures, un dernier témoin s’allume. Et, la vitesse du véhicule se limite à 20 km/h. Le système garde les informations en mémoire durant 36 heures. Et ce, même lorsque le contact est coupé. »

Le dig tour 2024

Dans l’immédiat, la motorisation au B100 exclusif est disponible sur les tracteurs et porteurs deux essieux Scania équipés des moteurs 5 cylindres 9-litres de 320 et 360 ch ainsi que sur les Super 13-litres de 460 et 500 ch. D’ici quelques semaines, elle sera étendue aux modèles trois et quatre essieux.

Le Centre d’adaptation et de préparation Scania (CAPS) à Angers, qui bénéficie d’une certification ISO 9001, effectue le montage. L’utilisation du B100 impose simplement un changement plus régulier des filtres du moteur.

Une offre complémentaire en carburant alternatif

« Le biocarburant B100 est aujourd’hui proposé par différents fournisseurs, précise Stéphane Lejard. Le marché se structure. Il faut toutefois disposer d’un système de stockage car le B100 n’est pas disponible dans les stations-service. Mais c’est une solution qui fonctionne aujourd’hui très bien pour des flottes moyennes. Et, elle complète la palette Scania déjà très large de carburants alternatifs au gasoil. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 × 3 =