3 jours et 300 manutentions pour une Liebherr MK88 Plus

70
liebherr-mk88-husum04-96dpi
La vitesse de déploiement et de repli de la flèche de 45 m de la grue MK88 Plus de Liebherr est un avantage inégalable. En plus d'une précision en mode grue à tour

On peut parler d’un marathon pour levageur. Pour une rénovation structurelle d’un barrage de la mer du Nord près de Husu (Allemagne), une grue Liebherr a réalisé 1 800 levages de charges diverses à son crochet. Pour la seule pose des vannes d’inspection, 300 levages en trois jours ont pu être assurés.

Topcon Black Friday TPA

Après 46 ans de services, ce barrage a subit une inspection de fond en comble, avec une obligation de mise hors d’eau. Ceci par l’intermédiaire de vannes d’inspection (également appelés vannes de secours). 300 tuyaux et aiguilles intermédiaires ont ainsi positionnés avec précision par une grue sur porteur MK 88 Plus Liebherr, guidée par des plongeurs professionnels.

L’objectif était de placer ces tuyaux, qui mesuraient plus de onze mètres de long et 36 centimètres de large, au bon endroit au fond du barrage. «  La possibilité de déplacer rapidement les charges grâce au chariot de la flèche horizontale. Tout comme le positionnement rapide et sûr des aiguilles sont de grands avantages par rapport à ce que pouvait offrir une grue télescopique », explique M. Andritter, en charge de la partie métal sur ce barrage servant de digue de protection.

KUBOTA PAYSALIA 700X100

Rapidité d’exécution

Les pompes, générateurs, échafaudage, outils, nacelles ont pu ainsi être acheminés dans les réservoirs vidés du barrage. « Nous avons pu tout atteindre et tout faire avec la flèche de 45 mètres. Ceci en positionnant la MK88 uniquement à deux emplacements », rapporte Chris Kubinski, opérateur de la MK88 et plus habitué des grues télescopiques. Mais avec une cabine réglable en hauteur en continu, une rapidité du montage et de repli sans égal (onze minutes) ainsi que la vitesse de travail l’ont définitivement convaincu;

Le grutier, qui s’occupe habituellement avec sa MK 88 Plus aux montages de balcons, de travaux de façade et charpentes apprécie le mode de fonctionnement de la MK88 Plus : « Les arêtes ne sont plus une contrainte. Et lorsque l’on travaille à proximité de lignes électriques, il est beaucoup plus facile de respecter la distance de sécurité requise. », détaille Chris Kubinski


La cabine élévatrice offre au grutier une excellente vue d’ensemble lors de la manutention des charges. Ici, au barrage de Husum, c’est aussi un avantage inestimable en termes de sécurité

Mais ce qui l’enthousiasme le plus, c’est de pouvoir déplacer ses charges en toute sécurité depuis la cabine de la grue, qui peut être placée à la hauteur du crochet pour offrir une vue directe sur l’opération de grutage. Il apprécie également la possibilité d’opérer la grue par télécommande radio : « C’est particulièrement idéal pour l’assemblage de toits ou de façades en verre, car je peux me tenir juste à côté des monteurs. Parfois, tout se joue au millimètre près », explique Chris Kubinski.

La bonne adéquation

Ce projet de rénovation de barrage de 2,2 millions d’euros s’est terminé plus rapidement que prévu. Notamment grâce aux performances de manutention de la grue. Le passage vers le port de Husum a ainsi été rouvert aux bateaux quatre jours plus tôt que prévu. 


Une charge au crochet 1 800 fois : Pendant le projet de rénovation, la MK 88 Plus a dû livrer diverses charges sur le site situé au pied des réservoirs du barrage. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 × 2 =