Construction du plus long tunnel immergé du monde

658
tunnel immergé
Lorsqu'un élément est prêt à être expédié, il reçoit des cloisons étanches installées aux deux extrémités et est remorqué en place à l'aide de remorqueurs. Les éléments sont ensuite descendus au fond de la mer avec une grande précision et sont soigneusement couplés entre eux. Il y a un espace scellé entre les cloisons afin qu'une énorme pression externe les pousse ensemble lorsque l'eau est pompée. Cela garantit une connexion complètement étanche. ©FEMERN

C’est avec plusieurs années de retard, suite à de nombreux recours judiciaires, que la construction du plus long tunnel immergé du monde a commencé. Plongé à 40 m sous la mer Baltique, ce tunnel sera long de 18 km. Ce chantier titanesque permettra de relier l’Allemagne au Danemark.

MB crusher TP & Aménagements

C’est l’un des projets d’infrastructures les plus importants en Europe qui commence à présent. Le consortium qui le réalise comprend notamment Vinci Construction Grand Projet, Soletanche Bachy International et BAM international. Le projet à mener n’est pas simple. Au départ, les ingénieurs de Vinci avaient d’ailleurs imaginé bâtir un pont. Mais, c’est finalement un tunnel à 5 voies, deux pour le traffic routier, deux pour le traffic ferroviaire et une voie technique qui va voir le jour.

Pour sa construction, le tunnel recevra 89 sections de 217 m de 73 000 tonnes chacune. Des catamarans spécialement conçus pour supporter cette charge achemineront les caissons. Ces sections seront coulées en cale sèche avant d’être raccordées sous l’eau puis pompées à vide. Cette technique a déjà été employée par Vinci lors de la construction d’un tunnel immergé pour relier le Danemark à la péninsule scandinave. Mais c’est l’ampleur qui est inédite !

HYDROKIT 700X100 BANNIERE

©FEMERN

Et, la tâche ne sera pas simple. En effet, creuser le fond marin est impossible à cet endroit. Les ingénieurs ont donc pensé creuser un chenal au fond de l’eau où seront déposées les sections. Il faudra que les équipes excavent pas moins de 19 millions de tonnes de matériaux. Ces matériaux seront stockés avant d’être réutilisés pour le remblaiement de l’estran à l’entrée du tunnel. La côte danoise sera ainsi agrandie de 300 hectares.

Les travaux débuteront avec la construction d’une usine à Røbyhavn, côté danois, pour produire les sections. Il sera aussi temps de commander tout le matériel nécessaire à la construction et de bâtir les logements et locaux administratifs pour les travailleurs. Le tunnel devrait être en service en 2029. Il permettra alors de relier l’Allemagne au Danemark en 10 minutes seulement en voiture et 7 minutes en train.

Les travaux en vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + 7 =