Fraisage à la Suisse

83
blank

Créé relativement tard dans les années 1950, le réseau routier national Suisse compte 1 650 kms d’autoroutes. C’est le pays où la densité autoroutière est l’une des plus élevées au monde : 40 km pour 1 000 km2. L’entretien de ce patrimoine est capital pour assurer des connexions fluides entre agglomérations et pays voisins.

Selon le dernier rapport sur l’état du réseau de l’Office fédéral des routes OFROU, l’infrastructure routière nationale sur une échelle de 1 (bon) à 5 (mauvais) reçoit une bonne note de 1,82. Ce qui n’empêche pas de constater un vieillissement structurel normal des ouvrages. Qui est de 50 ans pour la moitié des ponts et plus de 60 ans pour 1er tronçon d’autoroute vers Lucerne (1955).

Dans ses programmes réguliers d’entretien, le gouvernement suisse réalise actuellement un important programme de remise à niveau d’un tronçon de l’autoroute A1 entre Effretikon et Winterthur Ohringen. « La rénovation complète de ce tronçon de 11,5 km, datant 50 ans, devrait se terminer à la fin de cette année, après 3,5 ans de travaux », explique Robin Goldinger, de Kibah Bauleistungen AG. « L’objectif est de maintenir en permanence le trafic sur cet axe routier vital qui dessert le Nord de Zurich et plus loin l’Allemagne. En attendant son extension à 6 voies pour 2035″.

Le Dig Tour 2023

Numérisation et automatisme

Au préalable, l’ancien tapis d’enrobé a été numérisé pour obtenir la meilleure précision en surface. Reproad AG, sous-traitant de Kibah, bénéficie de 42 ans d’expérience dans le fraisage, le reprofilage de chaussée et le grenaillage

Les fraiseuses opte un système de guidage 3D Leica dédié avec l’application Leica iCON pave for milling.  Le rotor de la fraiseuse Wirtgen est asservi, ce qui veut qu’il fonctionne en automatique pour la profondeur de fraisage en fonction du projet numérique. En cabine, l’opérateur supervise les travaux depuis l’écran MCP80 qui intègre le logiciel de guidage Leica MC1. Les données du projet se retrouve dans la solution cloud Leica ConX. Si besoin, un support client est aussi disponible.

Le prisme sur mât de la fraiseuse transmet en temps réel la position et la hauteur de la machine à une station totale qui compare ces données de terrain au projet de référence numérique chargé dans la solution 3D Leica iCON pour le fraisage d’enrobé. « Les stations totales qui suivent en permanence la fraiseuse offrent une précision millimétrique par rapport aux données du projet. Ce que l’on pas avec une mesure GPS »,  explique Reto Bardill, support ingénieur chez Leica Geosystems. En cas d’écarts par rapport au plan, le système de contrôle de la machine effectue automatiquement des corrections. 

«Bien évidemment, la vitesse d’avancement dépend toujours de l’épaisseur de couche à fraiser. Dans le cas de la seule couche supérieure, le rendement journalier peut atteindre 15 000 m 2 de surface. Par contre, si on a besoin de descendre dans la couche de base, on diminue la vitesse. Mais on peut tout de même atteindre entre 8 000 et 10 000 m2 de surface traitées par jour”, explique Fabian Stöckli, opérateur de fraisage chez Reproad. 

Progrès technologiques

La dernière solution Leica iCON pave permet de nombreuses nouvelles fonctions. Par exemple, si la station totale s’interrompt par l’arrivée ou le départ d’un camion, la suivante reprend automatiquement le positionnement.

L’interface utilisateur intuitive de la plate-forme logicielle MC1 fournit une vue d’ensemble du projet, y compris les différences de niveau, le modèle de pente et de conception et la vitesse. L’opérateur peut réagir aux écarts par rapport au plan à l’aide d’icônes vertes ou rouges.

Leica Geosystems, du groupe Hexagon, propose des solutions pour la mise en œuvre de l’enrobé et du béton depuis 1999. La première solution 3D pour fraiseuses de 2006. Pour le développement des techniques d’asservissement hydraulique et de contrôle commandes des machines routières, Leica travaille en étroite collaboration de constructeurs réputés comme Wirtgen. 

En automatisant la profondeur et la pente de la fraiseuse avec la solution 3D, Leica Geosystems évite aux géomètres et aux opérateurs des tâches exigeantes telles que la pose de piquets, le réglage manuel aux profondeurs de fraisage variables ou le marquage des emplacements.

image de légende
En intégrant des solutions et des processus numériques dans leurs flux de travail au quotidien, KIBAG Bauleistungen AG, l’une des principales entreprises de construction en Suisse depuis 1926 est déjà prêt au chantier du futur.

Leica propose plusieurs solutions de guidage propres aux applications routières, notamment l’autonomie de la construction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt + 7 =