Groupement 100% NGE, la force de la polyvalence

41
groupement 100% NGE

C’est un groupement 100% NGE qui réalise le chantier de terrassement pour l’élargissement de la RN88 à Yssingeaux en Haute-Loire. Six filiales du Groupe interviennent pour effectuer les travaux de terrassement, d’ouvrage d’art et de rétablissement de la chaussée.

Rototilt R1-R8

Depuis le mois de mars les entreprises du groupe travaillent sur ce chantier d’élargissement. La polyvalence de NGE au travers de ses filiales lui permet de réaliser l’ensemble des travaux. Ainsi Guitoli se charge des travaux de terrassement et de VRD. EHTP pour sa part réalise la partie canalisations et réseaux. NGE GC s’occupera du génie civil. Agilis est en charge de l’équipement de la route et Siorat de la route. Et enfin, NGE Fondations s’occupe des travaux géotechniques et de sécurisation.

Et, cette dernière a du pain sur la planche. En effet, les travaux sont complexes en termes de géotechniques avec un sol instable sur un tiers du tracé en raison de la présence des sables de la Laussonne. Aussi, NGE Fondations doit réaliser des travaux de renforcement de sol, des inclusions et des drains verticaux. Mais, cela ne s’arrête pas là. Le groupement 100% NGE devra également prolonger l’ouvrage PI Pipet et des ouvrages hydrauliques Riou Mouri, déplacer une voie communale et réaliser des murs acoustiques dont certains devront reposer sur des fondations profondes.

blank

Ce chantier s’étend sur 3,8 km entre le Pont de Lavée et le viaduc du Ramel aux abords de la commune d’Yssingeaux. Il faudra d’ailleurs jongler pour basculer la circulation dans une zone commerciale. Et, il faudra faire particulièrement attention à l’empreinte environnementale. Un écologue surveille de prêt l’évolution de la faune, un contrôle de la qualité de l’eau sera également effectué régulièrement. Pour éviter les rejets dans le cours d’eau, le groupement doit créer un bassin pour traiter les eaux de voirie.

« Avec un groupement 100 % NGE, la coactivité sur le chantier sera facilitée en termes de phasage des travaux et des basculements de circulation, en accord avec les autres marchés de travaux et dans le respect des délais-jalons et d’un planning ambitieux de 22 mois » explique Benjamin Janisset chef de secteur NGE.

Chiffres clés :

  • 22 mois de travaux
  • 17 millions d’euros
  • 98 000 m3 de déblais
  • 120 000 m3 de remblais
  • 2 5500 m3 de couche de forme
  • 2 ouvrages hydrauliques sur cours d’eau
  • 3 passages petite faunes
  • 1 prolongement du boviduc de Gamby
  • 850 ml d’écran acoustique sur GBA élargie
  • 850 ml d’écran acoustique sur pieux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

douze − un =