Une rénovation d’autoroute en 55h chrono !

108
rénovation d'autoroute temps records Wirtgen

Dans les zones densément peuplées, il est parfois nécessaire de réaliser les travaux très rapidement pour limiter les embouteillages en heure de pointe. En Allemagne, les routes sont très fréquentées à proximité des agglomérations. Aussi, l’entrepreneur Johann Bunte a relevé le défi d’effectuer une rénovation d’autoroute en un temps records ! Sur l’A3, l’équipe a réalisé 60 000 m2 de réhabilitation en seulement 55 heures.

KRAMP CONSTRUCTION

Faire vite et bien. C’est une exigence qui revient souvent sur les chantiers. Et les travaux de rénovation routières ne font pas esxception. Pour cela, le projet doit être bien préparé en amont, et il faut parfois déployer les grands moyens. C’est ce qu’a fait Johan Bunte sur ce chantier de rénovation d’autoroute en Allemagne. En effet, pas moins de 120 000 véhicules empruntent le tronçon concerné chaque jour. Le choix a donc été fait de fermer complètement le tronçon pendant un week-end, plutôt que de fermer partiellement pendant plusieurs semaines.

Un chantier bien orchestré

Les travaux ont donc débuté un vendredi à 22h avec une fermeture complète dans les deux sens. La chaussée de droite, en béton, ne nécessitait pas de réhabilitation. Aussi, elle a été séparée de la voie asphaltée adjacente par une meule latérale. Et à 23 heures pétantes, 4 fraiseuses à froid Wirtgen ont commencé à enlever les couches de surface. Le planning était serré. Les fraiseuses avaient 20h pour remplir leur mission. Il fallait ensuite que l’asphalte soit posé à 10h30 le dimanche pour laisser suffisamment de temps aux travaux de finition comme le marquage routier avant de rouvrir l’autoroute.

blank

Les grands moyens déployés

Pour ce faire, les finisseurs sont entrés en action avant même que le fraisage ne soit terminé. Deux Super 2100-3i ont ouvert le bal, chacun dans un sens de circulation pour poser la couche de liant. Ensuite, deux finisseurs 1800-3i SprayJet ont coulé la bande de roulement. Trois usines de malaxage ont été mises en service pour garantir l’approvisionnement en continu avec le calendrier très serré. Et, une usine supplémentaire était prête à intervenir si nécessaire. 130 camions ont effectués 500 trajets pour acheminer l’asphalte à chaud. Au total, 16 000 tonnes d’asphaltes ont été mises en oeuvre. Deux alimenteurs MT3000-2 Offset réceptionnaient le contenu des camions pour alimenter les finisseurs.

Grâce à ces moyens déployés, l’autoroute a pu être réouverte à la circulation le lundi matin à 5h. Un véritable soulagement et une satisfaction pour l’entreprise. « C’était une performance incroyable de toute l’équipe. Tout le monde a soutenu tout le monde » se félicite le directeur de la construction Niklas Lehmann, une fois la rénovation d’autoroute terminée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

10 − quatre =