Tunnel de Fehmarnbelt, focus sur ce méga chantier

953
tunnel de Fehmarnbelt
Photo : Femern A/S

C’est un chantier d’une grande ampleur qui est en train de se dérouler entre le Danemark et l’Allemagne. En effet, le tunnel de Fehmarnbelt sera le plus long tunnel immergé du monde. Les travaux ont démarré.

Le Dig Tour 2024

Ceux qui ont déjà voulu relier en voiture l’Allemagne au Danemark ont certainement emprunté le Ferry qui relie Puttgarden à Rødbyhaven. Une pause de 45 minutes plutôt appréciée. Ce sera bientôt de l’histoire ancienne. En effet, à partir de 2029, le tunnel de Fehmarnbelt, long de 18 km sera une voie unique. Il permettra de réduire le temps de trajet. En effet, au lieu des 45 minutes de bateau, il faudra seulement 10 minutes en voiture et 7 minutes en train. La construction du tunnel s’élève à environ 6,6 Mds d’euros, financés par le Danemark. L’Allemagne pour sa part assure les coûts de liaison entre le tunnel et les embranchements routiers et ferroviaires de son côté.

Une usine sur place

A Rødbyhaven, un port de travail temporaire et une usine d’éléments pour sa construction, jouent un rôle majeur. En effet, cela permet de livrer tous les matériaux nécessaires à la construction en bateau. Une fois achevés, des remorqueurs acheminent les éléments jusqu’au point de Fehmarnbelt. Ils sont ensuite associés les uns aux autres. Coté allemand, un autre port de travail temporaire va aussi voir le jour. Et, à Puttgarden, les entreprises commencent la construction de l’entrée du tunnel.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

L’usine, de la taille de 140 terrains de foot, compte 6 lignes de production produisant 79 éléments standard. Ces derniers mesurent chacun de 217 mètres de long. Et, elle produit aussi 10 éléments spéciaux plus courts avec sous-sol intégré pour les installations techniques. Il s’agit là de la plus grosse unité de production du Danemark. Elle emploiera tout au long du chantier plusieurs milliers de personnes.

Mais, avant de pouvoir mettre en place ces éléments, il faut creuser une tranchée de 12 m de profondeur dans les fonds marins. Une flotte de dragues et de barges assure l’excavation de 19 millions de m3 de fonds marins.

La plupart des matériaux excavés de la tranchée du tunnel de 18 km de long sont amenés sur la côte de Lolland et réutilisés pour les grandes zones de poldérisation. 
Une plus petite partie est transportée à Fehmarn et y est également réutilisée pour construire par exemple les rampes des futurs ponts sur le chantier de construction du tunnel allemand. De cette manière, les dépôts naturels de gravier sont épargnés et les transports vers l’île évités.
Photo : Femern A/S / Olaf Malzahn

Chiffres clés du chantier du tunnel de Fehmarnbelt

  • Fin du chantier : 2029
  • Montant des travaux : 6,6 Mds€
  • Total des fonds marins excavés : 19 millions de m3
  • La construction du tunnel du Fehmarnbelt nécessite 360 ​​000 tonnes de barres d’armature et 3,2 millions m3 de béton
  • 2 millions m3 de sable sont nécessaires pour le coulage du béton seul
  • Le tunnel se compose de 79 éléments individuels et de 10 éléments spéciaux plus petits avec un sous-sol pour l’utilisation d’équipements pour l’exploitation et la maintenance du tunnel.
  • Un élément standard pèse 73 000 tonnes et mesure 217 m de long, 42 m de large et 10 m de haut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 + 18 =