Hyundai, une marque à soigner

396

Débarquant de la prestigieuse marque Maserati, Bart van Berkel arrive chez Hyundai CE avec lobjectif de resserer les liens avec les distributeurs européens.

« Créer de la proximité avec le réseau est la première de mes missions. J’ai vécu une situation assez similaire chez Maserati. Il fallait reconstruire un réseau qui perdait de l’argent, sans objectifs clairement définis et qui ne pouvait plus bénéficier du renom de Ferrari dans la même concession. Pour les concessionnaires Hyundai, c’est un peu la même chose, une distance s’est créée et la diversité en taille des organisations n’aide pas à avoir une politique homogène. Il faut resserrer nos liens en mettant à disposition de nos partenaires des solutions pratiques pour leur faire gagner toujours plus d’argent. Cela s’appelle une partage de la valeur ou un contrat win win« , détaille Bart

Cela passera par une analyse fine de l’existant, du positionnement de chacun, de la taille des territoires, des potentiels de vente et de parts de marché, des extensions possibles pour obtenir une meilleure représentativité. Le constructeur va investir dans des supports concrets de formation, didentité visuelle, programmes de reconnaissance de performances.

Le Dig Tour 2024

« La France est un marché prioritaire, mature, technique parfois complexe à déchiffrer au niveau de ses disparités régionales. Dans ce contexte, nous avons la mission de nous rapprocher de notre réseau afin de mieux assimiler leur différence », explique Bart, qui ne dévoilera pas ici tous ses remèdes miracles.

En tous les cas, le début du changement prend forme au Nord de la France avec larrivée de Payen dans le réseau. La suite les 23 et 24 mai prochains, lors de la convention concessionnaires où une nouvelle vision stratégique sera dévoilée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

7 + cinq =