2ème mandat pour Philippe Cohet au DLR

171
Crédit STUDIO OUEST pour DLR

Philippe Cohet, dirigeant d’Uperio, loueur de grues à tour, repart pour 2 ans à la tête de la Fédération DLR. Ce nouveau mandant se veut être une continuité dans la construction d’un profession en pleine mutation.


Nous sommes sortis de la crise sanitaire mais nous avons d’autres transitions à gérer. Je propose que la fédération continue d’aider les entreprises de la profession face à ces nouveaux défis

Philippe Cohet le 21 avril 2023

Le Dig Tour 2024

DLR, constructeurs et fédérations planchent sur le vaste sujet de la décarbonation des matériels. L’objectif étant de faire naître les mesures favorisant cette transition, afin qu’elle soit la plus acceptable. Sans occulter les politiques RSE, dossier toujours important pour DLR.

La valeur humaine dans le travail est un autre sujet de préoccupation pour tous les chefs d’entreprises, au moment même où les recrutements de personnels font défaut. Ce qui peut à terme déstabiliser toute une profession et remettre en question sa croissance dans les années à vernir. DLR est un support pour renforcer l’attractivité de ses adhérents, au niveau des jeunes et moins jeunes.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

Philippe Cohet souhaite enfin que la fédération soit toujours plus proche du terrain avec des rencontres professionnels plus fréquentes en région, ceci afin de déployer des mesures spécifiques dans certaines régions.

Qui est Philippe Cohet ?
Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Mines, Philippe Cohet débute sa carrière dans la chimie, au sein du groupe RHONE POULENC devenu RHODIA. Pendant une vingtaine d’années, il passe de directeur des Achats Corporate de 1998 à 2001 à directeur général de l’activité Terres rares.
EN 2024, il intègre le groupe américain Manitowoc Cranes en tant que vice-président Europe, Moyen-Orient, Afrique et président de l’activité Potain en France, rachetée en 2002 par MANITOWOC. Il y restera dix ans et permettra le développement à l’international des produits du groupe, particulièrement les grues à tour Potain.
En 2014, il prend la présidence d’Arcomet, leader en Europe du Nord des métiers de location, distribution et services de grues à tour, basé en Belgique. Puis et un an après celle de MATEBAT, n°1 français du secteur. Il opère la fusion en juillet 2019 sous la marque Uperio.
Au DLR, il participe à la création, avec d’autres sociétés du secteur, de la commission des Loueurs de grues à tour dont il prend la présidence. Il rejoint aussi le bureau du Syndicat des monteurs et dépanneurs de grues à tour (SPMDG) et participe à l’intégration de ce syndicat dans DLR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 − 7 =