90 ans de Kobelco, près d’un siècle d’innovations

168
90 ans d'innovation chez Kobelco

Il y a 90 ans, Kobelco Construction Machinery (KCM) créait sa première pelle minière électrique. Depuis les années ont passé et le constructeur Japonais n’a cessé d’être dans les premiers. Retour sur 90 ans d’innovations.

blank

Depuis le développement de sa première pelle minière électrique et l’apparition de la première pelle hydraulique, l’histoire de Kobelco est rythmée par des premières. Le fabricant a toujours eu pour philosophie, l’innovation et la qualité et c’est resté dans son ADN.

90 ans de développement

C’est donc en 1930 que Kobelco dévoilait sa première pelle minière électrique. Trente ans plus tard, la première usine de construction était opérationnelle. Toujours active aujourd’hui, l’usine de Okubo construit les grues Kobelco. Elle fait partie des quatre sites de production au Japon. En 1967, Kobelco produit sa première pelle hydraulique sur chenilles, utilisant sa propre technologie, la H208.

blank

blank
La première pelle hybride sur chenilles de Kobelco, la H208, produite en 1967

Au cours des deux dernières décennies, Kobelco est resté à la pointe de la technologie. Son usine dédiée à la haute technologie y contribue fortement. Elle joue un rôle clé dans le développement de nouvelles pelles équipées de nombreuses technologies de pointe.

L’une des innovations les plus importantes a été le développement de la technologie hybride dès 1999. Ce travail avant-gardiste lui a permis de commercialiser la pelle hybride HE-01 dès 2007. En 2010, c’est la pelle hybride 80H dans la classe des 8 tonnes qui a suivi. N’ayant pas peur des défis, Kobelco n’a pas hésité à développer ensuite une pelle de 20 tonnes avec ka SK200H-9, avant le lancement en 2017 de la SK210HLC-10, la première pelle au monde à utiliser la technologie lithium-ion.

C’est en 2006 que Kobelco a dévoilé sa première pelle hybride

Kobelco s’est également fait une belle place dans le monde de la démolition

Kobelco a également su s’installer dans le monde de la démolition. Le fabricant s’est taillé une réputation de leader du marché dans son pays natal. Et, en 2006 Kobelco avait alors construit une machine de démolition de bâtiment la plus haute au monde.

Toutefois, l’objectif était de trouver une solution pour un max de productivité sur les chantiers. Aussi Kobelco a travaillé sur une structure de machine avec une flèche de base de type commun et des accessoires interchangeables. Ainsi, la pelle devient utilisable pour de multiples applications. Les pelles de démolition SK350DLC-10, SK400DLC-10 et SK550DLC-10 sont toutes équipées du système NEXT de Kobelco pour les travaux en hauteur et fondations. L’opérateur peut ainsi changer d’outil et travailler où il est nécessaire sur le chantier. En parallèle, Kobelco a travaillé sur sa pelle à rayon court avec un nouveau système de refroidissement intégré de réduction de bruit et de poussière.

90 années de développement et de conquête des différents marchés

Une belle croissance sur le marché européen

C’est en 2013 que Kobelco a fait son grand retour en Europe, en implantant un siège social aux Pays-Bas. Au cours des sept dernières années, l’entreprise a su conquérir le territoire grâce, notamment à ses concessionnaires.

«Kobelco possède un solide héritage de marque et des produits fiables. Notre gamme couvre désormais une gamme importante de machines, de la plus petite mini-pelle SK08 à la plus grande SK850LC pour les carrières, la démolition, l’aménagement forestier, le terrassement et les services publics. Cependant, une grande partie de notre activité consiste en des partenariats productifs avec notre réseau de concessionnaires. Et, nous sommes heureux d’avoir une équipe aussi dévouée de chefs d’entreprise et de concessionnaires pour aider à mettre en valeur la marque Kobelco » explique Michel Wierts, responsable du réseau de concessionnaires Kobelco en Europe Occidentale.

Kobelco connait une importante croissance en europe et notamment en france

Jean-Philippe Delion est satisfait de la croissance du réseau de concessionnaires français. Il faut dire que les ventes ont explosé en 7 ans.

De solides partenariats avec les concessionnaires

Il poursuit : « Beaucoup de nos concessionnaires se sont engagés dans la marque Kobelco depuis notre retour en Europe en 2013. Il s’agit notamment d’Entrack et Beck en Norvège, Kemp et De Bruycker au Benelux, Molson et McSharry au Royaume-Uni et en Irlande. Nous sommes fiers de voir ces concessionnaires grandir avec nous, mieux desservir les clients existants et gérer la demande croissante de machines Kobelco. »
Et ce n’est pas Jean-Philippe Delion directeur commercial de Kobelco France qui va le contredire. Kobelco a en effet connu une ascension fulgurante : « De neuf unités vendues en 2013 à 900 unités prévues en 2020 pour célébrer les 90 ans de Kobelco, la croissance de notre réseau de concessionnaires français est évidente ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × cinq =