« En période difficile, nous faisons tout notre possible pour minimiser les effets » Krister Blomgren, directeur d’Engcon

48
des mesures pour résister à la crise et sortir renforcé

La crise sanitaire a un effet dévastateur sur l’économie en général. La plupart des entreprises plient l’échine. Pour beaucoup d’entre elles, il a fallu prendre des mesures pour tenir bon sur le long terme. Engcon n’échappe pas à la règle et a dû faire des choix pour assurer l’avenir. Heureusement, après un printemps compliqué, les ventes sont reparties pendant l’été.

blank

Au printemps, comme beaucoup d’autres entreprises, Engcon a été touché par le Covid-19. Contrainte à quitter Conexpo avant la fin, elle a vu ensuite ses ventes fluctuer de manière importante au printemps. Pour assurer l’avenir, l’entreprise a pris des mesures importantes. Licenciements au siège suédois, ajustements budgétaires, rentrages drastiques. Des mesures difficiles mais inévitables. « Pour nous, il est essentiel que l’entreprise soit dirigée de manière sérieuse et pérenne. En période difficile, nous faisons tout notre possible pour minimiser les effets si le pire arrive », explique Krister Blomgren, directeur général d’Engcon Holding.

nous sommes d’un optimisme prudent car la Covid-19 n’a pas encore dit son dernier mot

Heureusement, l’été a été meilleur. « Les ventes sont reparties à la hausse. Il est vite apparu que malgré la pandémie, beaucoup de conducteurs de pelles à travers le monde ont continué à travailler dans l’entretien des voies ferrées, sur les autoroutes, les exploitations forestières et les chantiers de construction. Nous savons que nos produits servent sur des activités utiles pour la collectivité et les choix prioritaires qui ont été faits à travers le monde ont naturellement été bénéfiques pour nous. Cela a fortement influé sur nos chiffres de vente » poursuit Krister Blomgren. Ainsi, le groupe n’a enregistré un recul que de 14% en chiffre cumulés sur la période de janvier à juillet par rapport à l’année précédente. Un moindre mal. Un recul atténué par une hausse importante sur certains marchés comme l’Amérique du Nord, le Danemark et le Royaume-Unis.

blank

Engcon ne crie cependant pas encore victoire. Aussi, le groupe poursuit ses projets prioritaires pour ressortir renforcée de la crise et développer encore d’avantages ses activités. « Notre stratégie consiste à rationaliser nos processus et à faire des investissements judicieux pour devenir encore plus performants. Les ventes de cet été ont été bonnes mais nous sommes d’un optimisme prudent car la Covid-19 n’a pas encore dit son dernier mot » conclut le directeur général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt − 14 =