HY Ile-de-France, une union pour distribuer Hyundai

380
HY Ile-de-France

Interlocation et Hymat s’unissent et créent HY Ile-de-France. Cette nouvelle structure distribue désormais les machines HCE sur l’Ile-de-France. Le coréen s’appuie ainsi sur la connaissance du territoire, la qualité du service des deux entités originelles.

Interlocation, dirigée par les Franck et Mickael Hoyau vont distribuer la marque sur les départements 28, 45, 91, 78, 92 ,75. Tandis que Hymat, gérée par Sébastien Guichard, aura les secteurs 60, 77, 93, 94 et 95. Les deux entreprises deviennent HY Ile-de-France pour la distribution de Hyundai.

« Interlocation existe depuis de nombreuses années. Nous sommes déjà très présents en région parisienne dans le domaine de la location. Mais, nous ne l’étions pas sur la partie distribution n’ayant pas la carte, c’est chose faite dorénavant ! », souligne Franck Hoyau, qui compte 7 agences sur L’Eure-et Loir et le Loiret comprenant une soixantaine de salariés avec un CA de 14 millions d’euros. Et, les deux gérants veulent ouvrir une nouvelle agence dans l’Essonne. Ils comptent alors embaucher une dizaine de personnes pour ce nouveau site.

Le dig tour 2024

« C’est un vrai challenge pour nous. Nous ne pouvons pas aborder le marché de l’Ile-de-France comme nous travaillons les autres départements. Il faut être beaucoup plus présent. Il y a beaucoup plus de monde donc de demandes », poursuit ce dernier. « Et, comme les nouveaux projets n’arrivent souvent jamais seuls, nous venons également de relooker totalement notre première agence historique, celle de Châteaudun (28). Nous avons un nouveau showroom, nouvel atelier… », ajoute Franck Hoyau.

L’union fait la force

Par ailleurs, pour HY Ile-de-France, les deux gérants déploieront des équipes dédiées. « Cela passera aussi par une mutualisation de nos équipes techniques et commerciales mais aussi par l’embauche de techniciens et de commerciaux. Les clients pourront ainsi compter sur une vingtaine de techniciens itinérants. Ils bénéficieront de nouveaux modèles en phase avec le marché parisien puisque de nombreuses machines ont été commandées dernièrement », témoigne à son tour Sébastien Guichard, Président de Hymat. 

« L’important est de conserver la clientèle existante, de répondre au maximum à la demande des clients et d’être au plus près d’eux », ajoute ce dernier qui se prépare à répondre aux fortes demandes que vont engendrer les travaux du Canal Seine-Nord seulement à quelques dizaines de kilomètres de Brasseuse en bordure de l’autoroute A1 lieu d’implantation de la société Hymat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 − 2 =