Travaux publics, une activité plutôt meilleure en 2021

131
Travaux Publics
source: l'essentiel de la conjoncture filière Construction - 14 avril 2022. ©GIE Réseau des CERC

Le GIE du CERC a publié le dernier observatoire de la filière construction. Du côté des travaux publics malgré les derniers mois moins bons, la tendance est plutôt bonne.

MB crusher TP & Aménagements

Les CERC, Observatoires régionaux de la filière Construction, produisent de l’aide à la décision pour un partenariat large d’acteurs locaux : actualité, analyse, suivi des marchés, prospective, veille économique, mesure de l’impact des politiques publiques… Il existe 16 CERC sur l’ensemble du territoire. Et, un GIE pour piloter et organiser le réseau.

La hausse des prix de l’énergie et des matières premières commencent à impacter l’activité des travaux publics. Mais les chiffres sur l’année restent plutôt engageants. En effet, sur un an, les travaux réalisés sont à +11,5%. Par contre, les marchés conclus ont une tendance baissière et les carnets de commandes à la fin du 4e trimestre 2021 sont constants.

  • blank
  • HYDROKIT 700X100 BANNIERE

Sur les 3 derniers mois cumulés (à fin février), les montants facturés dans les travaux publics sont en légers reculs. Et, la hausse des coûts de production pénalisent les professionnels. Mais, si l’on prend l’année globale ces montants facturés sont en hausse de +11,5%. Et, dans l’ensemble l’opinion des entrepreneurs des TP sur les carnets de commandes est plutôt positif.

Du côté des matériaux, le 4e trimestre affiche un léger recul avec -1,7% pour la production de BPE au 4e trimestre par rapport à la même période en 2020. Mais, sur l’ensemble de l’année 2021, la production a rebondi +9,8%. Elle s’établit à 40,8 millions de m3 produits. Elle retrouve ainsi les niveaux de 2019.

La tendance est la même pour la production de granulats avec -2% au 4e trimestre mais +9,2% sur l’année. Le secteur a ainsi produit 328,3 millions de tonnes en 2021.

Disparités territoriales

Il existe toutefois des spécificités territoriales. Par exemple; les opinions sur les carnets de commandes des TP à la fin du 4e trimestre 2021 sont en hausse de 10% en Nouvelle-Aquitaine, tandis qu’il se dégrade de 37% en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Difficile aujourd’hui d’établir des prévisions pour la suite. Il faut espérer que les coûts ne flambent pas trop et surtout que la commande publique et privée reparte réellement à la hausse pour assurer un bon niveau d’activité aux entreprises des TP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

deux + 8 =