Wacker Neuson, en mode consolidation

92
François Escourrou Wacker Neuson France
François Escourrou, Président de la filiale française : " A la différence de la France, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche sont restés des marchés en hausse pour Wacker Neuson en 2020.

Après une reprise assez vigoureuse post-confinement, Wacker Neuson France constate un mois de septembre plus frileux. Avec deux tiers de ses ventes réalisées auprès des loueurs, en facturation directe ou à travers son réseau, la filiale française anticipe une baisse de son activité de -10% à -15%.

blank

Full liner du compact et de l’outillage de chantier, Wacker Neuson propose une diversité de gammes. Lui offrant une présence sur plusieurs marchés au travers différents circuits de vente. Mais la cible location reste largement majoritaire. D’autant que certains de ses distributeurs sont devenus en quelques années des grands acteurs régionaux de ce métier.

Ce qui n’empêche pas Wacker Neuson d’investir lourdement pour rester dans la course à l’innovation. Notamment par son offre électrique étendue et ses derniers tombereaux à cabine réversible « dual view » en 6, 9 et 10 t. Ces derniers ont connu un grand engouement sur le marché français. A tel point qu’ils vont devenir le nouveau standard du marché en terme de productivité mais surtout de sécurité.

blank

En ce qui concerne nos mini pelles, notre parti pris est dêtre premium. Nous en avons déjà vendu une quantité significative chez différentes typologies de clients, loueurs ou non. Notre produit est apprécié pour son confort, son ergonomie et sa souplesse d’utilisation liée à son hydraulique de pointe.”, explique François Escourrou, Président de Wacker Neuson France.

Boum électrique ou pas

Wacker Neuson dispose d’une offre « alléchante » en électrique. En « light equipment », avec ses pilonneuses et plaques de compactage intégrant des packs batteries interchangeables comme en outillage avec l’aiguille vibrante 100% autonome et son sac à dos « batteries », qui vient d’ailleurs de s’alléger à moins de 12 kg.

Mais le constructeur allemand estime que pour le matériel d’excavation électrique, le secteur n’est pas encore prêt pour investir massivement et parle encore de marché de niche. On évoque une « green touch » mais on n’entre pas encore dans une logique d’investissement massif. En revanche, la mini pelle électrique est adaptée pour des applications spécifiques en démolition intérieure, en ville et dans des zones de travail qui requièrent de faibles émissions.

« Il est encore tôt pour parler de réels chiffres de vente. Les premières livraisons du modèle EZ17e viennent de commencer. Nous sommes parfaitement conscients du potentiel que cela peut représenter. Notre expérience réussie avec nos chargeuses électriques le prouve », rappelle François Escourrou.

En tous les cas une chose est certaine, les modèles thermiques ont encore de beaux jours devant eux. Wacker Neuson a d’ailleurs un planning de lancement assez riche avec pas moins de trois nouveaux modèles : les EZ58, EZ50, ET42, cette dernière venant s’intercaler entre la ET35 et la ET65, a été lancée en première mondiale lors du dernier Conexpo en mars dernier.

La crise sanitaire aura un impact sur la croissance du groupe Wacker Neuson  ( étant passé d’un CA de 1,5 Mds€ en 2017 à 1,9 Mds€ en 2019 ).  Si certains pays comme la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont été clairement impactés, la zone Allemagne, Autriche et Suisse connait un développement continu en 2020. Sans parler du secteur agricole qui a surperformé avec notre marque sœur Weidemann d’une part, et grâce à l’accord de distribution de la gamme des chargeuses sur pneus et chariots télescopiques Kramer dans le réseau John Deere en Europe d’autre part.

François Escourrou, Président de Wacker Neuson France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt + 9 =