Du potentiel à exploiter pour Mecalac IDF

484

2022 aura été encore une année porteuse pour Mecalac IDF qui couvre 21 départements, des Hauts-de-France à la Normandie en passant par l’Ile-de-France et la Champagne-Ardenne. Pour Philippe Langrand, son directeur, le potentiel pour la marque reste important. D’autant que la filiale a doublé en peu de temps sa force de vente avec 8 commerciaux et un démonstrateur

Le Dig Tour 2024

« 70% de l’activité se situe sur l’Ile-de-France pour Mecalac, mais nous avons de bonnes positions dans toutes grandes métropoles comme Lille, Rouen ou encore Reims », explique Philippe Langrand. Pour cette grosse filiale de distribution, les perspectives de développement restent importantes. D’autant qu’elle met les bouchées doubles pour se déployer, tant en région parisienne qu’ailleurs sur son immense territoire. En visant en premier lieu les grandes métropoles, où les Mecalac sont assez irremplaçables en travaux urbains comme Lille, Rouen, Orléans, Reims…

Sa clientèle en région parisienne est majoritarement composée de loueurs, ceux qui offrent une prestation sur mesure pour les nationaux. Ils savent qu’avec une Mecalac, ils peuvent en faire plus, grâce à toutes les fonctions offertes, en excavation, chargement, manutention. Et des performances toujours élevées.

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

Le parc Mecalac en région parisienne présente un âge moyen de 8 ans. « L’arrivée des gammes électriques avec la fameuse e12 ne peut que redynamiser notre image, tournée vers l’innovation et la polyvalence utile. Et comme filiale directe, nous garantissons ce concept de l’interlocuteur unique, apprécié par les grands comptes sur le plan national« , conclut Phillipe Langrand.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-neuf − 10 =