Electrique / diesel, combien ça coûte réellement ?

413
blank
Le prix d'acquisition d'un engin électrique représente 90 % du coût d'usage, ce que l'on appelle couramment en anglais le TCO, total cost of ownership

L’actualité du moment pousse à faire les comptes entre une utilisation d’un engin électrique et thermique. Le premier des freins à l’électrique reste le prix. Dans un calcul du coût de possession, l’achat représente 90 % pour l’électrique et 40 % pour une thermique !

EUROMASTER EXPERTISE

Le récente commercialisation de la première pelle sur pneus électrique du marché de plus de 10 t, considérée comme un modèle de production sur un chantier, nous permet de réaliser une rapide comparaison entre les deux modes énergétiques.

Sur une thermique, l’analyse de son coût d’usage ou TCO (Total Cost of Ownership), se répartie comme telle : 40 % pour son acquisition, 30 % pour son entretien et 30 % pour sa consommation. En mode électrique, cette répartition est rapide puisque l’achat représente jusqu’à 90 % de son coût d’exploitation.

Les plus et moins

Prenant l’exemple de Mecalac qui est le premier et toujours le seul à afficher ses tarifs publics, la nouvelle e12 est au prix de 435 000 €. Ou disponible en location opérationnelle pour une mensualité de 6 980 € sur 5 ans. Avec une garantie également de 5 ans sur les performances initiales des 2 packs batteries, soit l’autonomie et les performances pures de l’engin.

Du côté consommation, on parle d’un plein à 20 € pour la Mecalac sur une borne publique, avec un prix du kWh à 15 centimes. Cela peut évidemment évolué dans le temps mais rien n’a voir avec un plein de GNR à 1,60 € au 15 novembre, de 224 €.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × 3 =