Exclu : Payant roule pour Volvo

453
Arnaud Roche Payant
Le choix de Volvo est un choix délibéré et logique pour Payant. Ce constructeur full-liner, aux produits complémentaires, a le vent en poupe.

Le plan de transformation lancé en début d’année par le groupe Payant va déboucher sur l’émergence d’une seule grande organisation pour la distribution d’une marque de travaux publics unique Volvo CE. Et ceci sur ses deux grandes régions de prédilection, le Rhône Alpes et PACA.

blank

Exit Payant PACA et Payant MTP. Suite à l’absorption de ces deux entités par Payant, il n’existera à fin juin plus qu’une seule entité sous le nom de Payant. Elle prendra en charge la totalité des activités de distribution pour la marque Volvo. Cette décision stratégique majeure a conduit à faire des choix assumés. En particulier, celui de réduire volontairement la zone de distribution des pelles Kobelco à l’Auvergne et au Sud-ouest sous les enseignes Payant Auvergne et Lacampagne.

C’est un choix délibéré et logique. Volvo est un constructeur full-liner, aux produits complémentaires, qui a le vent en poupe. Il propose des gammes leaders sur des matériels roulants que nous connaissons parfaitement. En particulier, les chargeuses sur pneus, les tombereaux articulées et désormais rigides, pelles sur pneus. Là où les niveaux de service sont soutenus en pièces de rechange et réparations en ateliers. Sans parler des pelles sur chenilles qui se sont placées en haut du podium des meilleures ventes en France en 2019 ”, explique Arnaud Roche, directeur général adjoint de Payant.

blank

Avec ce grand savoir-faire technique, Payant va pousser son activité mécanique à Domène en Isère. Où il exploite un atelier digne d’une usine employant 100 personne, en capacité de prendre en charge de grosses opérations de « rebuild » d’engins. C’est aussi une évolution naturelle pour ce distributeur pour prendre une orientation écologique. La marque Volvo s’implique depuis longtemps dans ce sens en en faisant la démonstration par ses multiples innovations. Les prochains matériels électriques ou autonomes sont aussi là pour marquer les esprits.

Encore plus de services

Cela répond du même coup à la stratégie du constructeur suédois d’opter pour de gros concessionnaires aux moyens financiers importants. Des sociétés en capacité de véhiculer une nouvelle image basée sur les services et de renforcer la présence de la marque. Au même titre que de clarifier l’activité pièces détachées avec une seule marque. “ Nous ne diminuons pas l’effectif de Payant. Bien au contraire. Nous allons renforcer notre organisation terrain. Nos commerciaux n’auront plus qu’un département à s’occuper. Et nos techniciens itinérants ne fassent plus de kilomètres inutiles mais répondent présents plus rapidement sur des périmètres géographiques plus courts. Cette présence soutenue nous aidera pour développer les gammes compactes de Volvo”, rappelle encore une fois Arnaud Roche.

Des objectifs à confirmer

La restructuration du groupe Payant est assortie d’un plan de développement ambitieux. Les objectifs annoncés par branches sont de 20 M€ pour le recyclage avec les cartes Metso pour les traitements des matériaux et Pronar pour celui des déchets ; 10 M€ pour la manutention avec Merlo que Payant aura également sur PACA à partir du 1er juillet 2020. N’oublions pas les matériels forestiers avec John Deere. Activité qui concerne les engins d’abattage et de débusquage sur la moitié Sud de la France et le Nord Est. Il est prévu de réaliser 30 M€ sur cette division à part.

Enfin le gros morceau que représente le secteur du TP avec un objectif “hors Covid” de 100 M€. “ En 2019, nous avons atteint un chiffre d’affaires global, location comprise de quelques 177M€. Nous gérons deux enseignes Modloc (1 500 moteurs) et Locatlas (2 000 moteurs). Les objectifs fixés pour cette année sont logiquement remis en question avec la crise sanitaire. À ce jour, il est impossible de savoir ce qui se passera le jour d’après ! Ce qui va peut être nous obliger à décaler d’un exercice ces projections. Mais nous pensons qu’à la sortie de cette période inédite, dans un climat assez incertain, notre activité location sera une bonne alternative pour repartir sur le bon pied et à fond”, reprend le directeur général adjoint.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 − 9 =