Hervé Guillaume, Laporte : « Nous sommes partout là où il y a un moteur industriel »

250
Hervé Guillaume, directeur opérationnel de Laporte sur le Dig Tour de Bordeaux.

Pièce maîtresse de l’engin de chantier, le moteur reste une affaire de spécialiste. C’est en tous les cas celle des établissements Laporte, à Bordeaux, capable de prendre en charge toute réparation, sur toutes marques et cela, pour toutes applications industrielles. Sa valeur ajoutée? Son statut de représentant des plus grands motoristes pour le SAV et les pièces détachées d’origine. De quoi rassurer sur ses capacités et compétences.  

Parmi les étapes du Dig Tour, Bordeaux est l’épicentre de la zone d’intervention de l’entreprise Laporte qui rayonne sur le quart sud-ouest de l’Hexagone. Installée à Mérignac, Laporte propose ses services depuis 1960, une expérience qui, aujourd’hui, lui a permis de gagner la confiance des motoristes, l’entreprise représente plusieurs grandes marques tel Deutz, Cummins, Yanmar, Hatz ou John Deere, et pour les transmissions, Allison Transmission. 

«Sur le Dig Tour, nous sommes représentants de quasiment toutes les marques de moteur présentes, débute Hervé Guillaume, directeur opérationnel de Laporte présent sur l’étape de Bordeaux. En cas de panne, nous pouvons intervenir en SAV directement sur les chantiers des clients. Cinq techniciens itinérants tournent avec leurs ateliers mobiles, des camions embarquant tout l’outillage nécessaire pour entretenir et dépanner les moteurs de nos clients. Y compris les divers équipements de diagnostic électronique mis à disposition par les constructeurs que nous représentons…

Le dig tour 2024

Nous disposons également d’un atelier de mécanique générale pour intervenir sur différentes parties d’un moteur, mais également de remettre en état tout type de transmission. Cet atelier nous permet aussi de réparer ou fabriquer tous types de pièces, impliquant 3 techniciens spécialisés et un parc machines qui nous permet d’être flexibles. Nous proposons également la vente de pièces détachées d’origine et toutes marques, et, si besoin, des moteurs complets».  

Multi marques 

Grâce à ses partenariats avec les motoristes, Laporte assure un bon équilibre de son activité. «Élargir notre offre à plusieurs partenaires motoristes nous assure d’avoir la structure suffisante pour assurer à nos clients réactivité et qualité de nos interventions grâce aux formations dispensées à nos techniciens. Notre atelier de près de 2000 m2 nous permet de stocker toutes les pièces principales, filtrations démarreur, alternateur. Pour les pièces spécifiques, on utilise les stocks des constructeurs qui sont capables de nous livrer en 24/48h. Pour les moteurs complets, le délai est plus variable. » 

En tant que représentant de marques, Laporte possède les certifications pour intervenir, pendant la période de garantie des moteurs aussi bien qu’hors garantie.  

Vente, installation, maintenance, réparation… 

L’activité de la société est répartie à part presque égale entre la vente de pièces détachées, les interventions techniques sur site et en atelier, et la vente de matériels complets (moteurs, boîtes de vitesse et groupes électrogènes notamment). 

«Bien souvent, lorsque nous intervenons directement chez le client, nous sommes en mesure de réparer. Nos techniciens disposent dans leur camion de lots de pièces à forte rotation définis par nos fournisseurs, mais également par notre expérience. Et s’il faut sortir le moteur de la machine sur le chantier, nous pouvons aussi le faire ! » poursuit le responsable. 

Toujours plus d’électronique 

Car finalement, même si l’environnement du moteur a l’air complexe, ce composant majeur repose toujours sur le même principe : un mélange d’air et de carburant qui explose dans une chambre de combustion. 

«Ce qui a évolué, reprend le responsable, c’est l’environnement du moteur, les systèmes d’injection, de dépollution ou encore l’électronique qui pilote le moteur. Ce qui permet de faire remonter les codes défauts au tableau de bord et alerte sur les problématiques de température, de pression d’huile, …

Avant, le fonctionnement d’un moteur était assez basique et uniquement mécanique. Aujourd’hui, l’électronique qui gère le moteur va réguler précisément la quantité de gasoil injectée en fonction de la puissance demandée. Y compris parfois le système d’ouverture du turbo à géométrie variable ou assurer le monitoring du moteur pour en gérer la sécurité. Là ça devient pointu. C’est là où se situe la valeur ajoutée de Laporte, dans sa capacité à intervenir sur des équipements de plus en plus complexes.» 

Être des spécialistes 

Formés par les fabricants à leur savoir technique, à leurs systèmes électroniques, à leurs pièces détachées d’origine, les techniciens de Laporte possèdent une expertise moteur. «Ainsi, lorsque nous réparons un moteur, c’est dans les règles de l’art en fonction des informations officielles et avec des pièces d’origine. Nous assurons donc un niveau de qualité équivalent à celui proposé par nos constructeurs», souligne Hervé Guillaume

Pour les nouvelles énergies, Laporte se prépare à se lancer dans les années à venir dans l’électrique, l’hydrogène. Toutefois pour des modèles qui resteront de toute manière, selon le responsable, «spécifiques à certaines applications. Le plus gros des engins restera encore pour quelques années, thermique.» 

VV 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

16 − 4 =