Case France NSO en rangs serrés

609
Case France NSO
De gauche à droite • Jérémy Fléjo (responsable du site Portet-sur-Garonne (Toulouse) • Thierry Aubry • Steven Denos (ventes pièces de rechange) • Mathieu Baillou (responsable service NSO)

En rationalisant son organisation, s’appuyant sur les fonctions supports de CNH Industrial, CASE France NSO retrouve une bonne dynamique. Thierry Aubry est à la manœuvre pour motiver un réseau de 10 agences et de nouveaux entrants.

Topcon Black Friday TPA

La nouvelle équipe de Case France NSO n’est composée que d’opérationnels. Pour les deux tiers de techniciens. Car il faut du monde sur le terrain pour couvrir l’ensemble du territoire concédé, une bonne partie de l’Hexagone. Y compris l’Île-de-France avec un nouvel agent Dynamic TP. Et en même temps confirmer une pénétration de marché qui représente la moitié des ventes totales de la marque.

« Nous démarrons notre 3ème exercice sur un bon bilan 2020. Supérieur en ventes à 2019. Nos progressions sont sensibles sur les pelles à chenilles, notamment les modèles à rayon court, CX145D SR et CX245D SR. Sans oublier les midi-pelles sur chenilles, avec les CX85D et CX90D. Leurs technologies made in Japan sont toujours aussi appréciées. Tout comme leur simplicité de maintenance avec une motorisation évoluée répondant au Stage V sans post traitement trop encombrant », signale Thierry Aubry qui connaît bien la maison pour l’avoir dirigé quelques années.

KUBOTA PAYSALIA 700X100

La puissance d’un groupe

Avec un stock confortable de machines disponibles au début 2020, Case France NSO n’a cessé de fournir un marché, qui pouvait être en manque de matériels face à la crise sanitaire. Un avantage non négligeable qui lui a permis de regagner du terrain. Notamment sur des régions qui ont pu souffrir de la transition avec l’ex TP Partners.

Dans ses bagages, la puissance du groupe CNH Industrial et sa captive financière mettant en place aux moments propices des financements très attractives.« Notre position de filiale est unique en Europe et sert de laboratoire vivant pour Case dans leur compréhension du marché et les tendances d’utilisation des matériels. D’autant que le marché français est l’un des principaux marchés en Europe. CASE France NSO est ciblée comme levier de croissance pour la marque », reprend Thierry Aubry.

Le constructeur n’oublie pas d’ailleurs de compléter le maillage de sa filiale. Les 9 agences réparties sur le Nord, l’Ouest et le Sud Ouest jusqu’à Montpellier s’étoffent d’un nouvel agent technique à Béziers et d’une nouvelle agence en Vendée à partir de mars 2021 pour couvrir en plus de la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente. Des positions renforcées pour assurer un service de proximité.

Maintenant, il ne reste plus pour CASE France NSO que de continuer à dynamiser son organisation pour retrouver dès 2021 une situation totalement assainie. Challenge tout à fait réalisable, le début d’année est porteur. « Nous espérons pouvoir  organiser plusieurs événements dès que cela sera possible, comme une participation à une course automobile sur circuit privé pour nos clients. Participer à Artibat en octobre et relancer les porte-ouvertes dans nos concessions. On fait tout pour que le drapeau CASE flotte de nouveau aux quatre coins de notre territoire », conclut Thierry Aubry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

14 − 4 =