“ Je suis passé des roues aux chenilles !”, Samuel Cablant, directeur de la Division Travaux Publics de Kubota Europe.

220
Samuel Cablant Kubota TP Europe
Samuel Cablant arrive du monde du camion et prend la direction d'une partie des marchés européens pour la division TP Kubota Europe

Samuel Cablant a pris ses fonctions chez Kubota Europe il y a un an, pendant le premier confinement. Une drôle de période pour s’acclimater au monde de la construction TP. Même si, avec plusieurs expériences précédentes dans les véhicules industriels lourds et utilitaires, le chantier, ça lui parle !

blank

Chez Kubota, Samuel Cablant a pris la direction d’une partie des marchés européens pour la division TP Kubota Europe. Dans son périmètre d’action, il supervise environ la moitié de l’Europe. La France en premier lieu avec Olivier Boussion comme directeur. Mais aussi dans son giron, la succursale italienne de Milan, elle-même sous la direction de Martino Carrieri, le réseau export sous la direction de Nicolas Montagne. Et les contrats OEM avec Bernard Dewaele, directeur Marketing / Produits.

Comme il dit avec une petite pointe d’humour, si je suis passé des roues aux chenilles, il existe de grosses similitudes entre ces deux secteurs. Déjà par l’organisation de ce marché B2B. Avec des professionnels aguerris connaissant sur le bout des ongles des produits très techniques. Et un réseau de distribution assurant la proximité et la qualité du service.

LE DIG TOUR

De même sur la typologie de clientèle, je retrouve une segmentation assez similaire. Les loueurs comme les utilisateurs finaux peuvent être comparés. Les entrepreneurs de TP utilisant aussi facilement un camion-benne qu’une pelle compacte. Sans oublier les paysagistes dont la proportion s’agrandit chaque année”, complète Samuel Cablant

En exergue

L’utilisateur est au centre du modèle économique de Kubota. c’est le meilleur prescripteur de la marque. En cela, nous cherchons dans les améliorations de nos machines à garantir productivité, fiabilité, confort, sécurité. et une empreinte carbone limitée. En un mot, proposer le meilleur TCO entre l’achat, la revente, l’entretien et la disponibilité de la machine en service”.

SAMUEL CABLANT

Se maintenir en haut du panier

Il est clair que la mission de  Samuel Cablant ne sera pas de tout repos pour maintenir les positions de leaders de Kubota dans de nombreux pays européens. En particulier en France le constructeur approche les 30 % de parts de marché et 25 % sur le reste de l’Europe. Et comme la meilleure défense, c’est l’attaque, Kubota reste en veille technologique permanente, étant le premier du marché à avoir fait passer la totalité de sa gamme de mini-pelles en Stage V. Et continuant de perfectionner ses modèles sur le segment fort des 5 à 6 t désormais en Série 5.

Mais aussi en affinant toujours et encore la qualité de son réseau de distribution, qui pour certains d’entre eux sont partenaires de Kubota depuis plus de 40 ans. Et dont la majorité sont de devenus progressivement des loueurs de taille intermédiaire, assurant ainsi un service de proximité auprès de leurs clients.

Les inédits 2021

Pour 2021, les nouveautés portent sur les toutes petites pelles, les K008-5 et U10-5, qui passent en Série 5 et adoptent un nouveau design et pour l’U10-5, un joystick latéral, une ceinture de sécurité de couleur orange, avec bip de bouclage et des phares à LED. De plus, au niveau sécurité, une coupure hydraulique de toutes les fonctions s’active dès que le levier est levé. Ou encore deux mini-transporteurs sur chenilles, un 100 % électrique, le KC70e de 700 kg de charge utile et un thermique  le KC300-5 de 2870 kg.

 “ L’enjeu est d’être bon partout ! Nous devons, pour chaque marché, répondre à des  habitudes avec, le plus souvent, des modèles différents de prédilection. Si en France le marché de masse se porte sur la 2,5 à 2,8 t, dans d’autres pays, il faudra être capable de fournir des 1,5 ou 3,5 t. C’est tout le défi d’une marque leader, d’être capable d’être en avance sur tous les points, la production, l’étendue de la gamme, les innovations et les services tout en étant présent partout géographiquement ”, rappelle encore Samuel Cablant.

Et s’il est un créneau où Kubota n’est pas encore entièrement satisfait, cesont sur les chargeuses sur pneus dont l’objectif est clairement de monter en représentativité, en passant de 9,5 % à 15 % à terme, tant en France qu’en Europe. Les deux modèles de moyenne gamme ont d’ores et déjà été renouvelés avec l’arrivée des R070 et R090. En ce concerne les plus petits modèles de moins de 500 l, Kubota lancera prochainement une chargeuse à bras télescopique.

Quid de l’avenir


Comme tous et peut-être encore plus que les autres puisque Kubota est un grand motoriste diesel (plus de 1,5 millions produits par an), les énergies alternatives sont un sujet de recherche prégnant. D’ailleurs chez le japonais on ne parle pas d’une technique d’avenir mais d’un ensemble d’axes de recherche qui verront le jour au bon moment.

Même si déjà le constructeur considère très propre ses moteurs diesel en Stage V, cela ne l’empêche pas d’offrir d’autres solutions pour des applications bien spécifiques comme avec le gaz. Sa mini-pelle de 1,9 t, la KX019-4 LPG dont 8 modèles de pré série ont fait le tour de l’Europe est confirmé dans ses performances. Sa production va débuter pour les premières livraisons au second semestre 2021.

Mon arrivée à la division TP de Kubota Europe témoigne une volonté d’européaniser le management délocalisé. Avec l’ambition de coller aux spécificités et aux diversités des cultures des marchés européens. Même si ma mission sera toujours de préserver l’excellence dans la qualité, le service global et la proximité. La France avec 30 concessionnaires et 120 points de service nous sert de modèle. Et pour garder cette avance, rien de mieux que d’offrir encore plus de services innovants, en maintenance prédictive à partir de la télématique, en financement avec un système de loyer tout compris, ou encore des énergies alternatives pour des applications bien spécifiques ”, conclut Samuel Cablant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq × trois =