La nacelle décroche les étoiles

141

Après la reprise de 2021 (+7%, 7100 unités), les ventes de nacelles en France font un bond de 20% en 2022 à 8400 unités, soit juste en dessous du niveau d’avant crise (2019).

La fin de l’année dernière aura même connu un niveau record de ventes, au-dessus du dernier de 2018. 2022 se positionne dans les trois meilleurs exercices, au-dessus de la moyenne des 5 dernières années.

Dans ce contexte haussier, un ralentissement des ventes est prévisible en 2023, même si le besoin en sécurité dans les travaux en hauteur est toujours aussi important. Seul paramètre à confirmer pour juger de la teneur du marché, les investissements des loueurs.

Le dig tour 2024

Les carnets de commandes demeurent toutefois bien remplis. EVOLIS table sur une légère croissance de +3% par rapport à 2022, ce qui permettrait au marché français des nacelles de rattraper son niveau d’avant crise, atteint en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 × 1 =