Payen redevient Payen

550
Payen Kobelco
Avec Kobelco, Payen devient un ultra spécialiste de la pelle hydraulique tous tonnages

Hitachi CE quitte Payen qui devient distributeur Kobelco. Un changement de carte et de nom qui a le mérite de clarifier une situation provisoire quand Neomat avait été créée pour représenter Kobelco en Ile-de-France et sur l’Oise.

blank

À compter du 1er avril 2021, Payen est le distributeur exclusif Kobelco sur un territoire élargi. En plus de l’Île-de-France et de l’Oise (60), Payen prend position en lieu et place de Kobest (Simon Hofman) dans les Ardennes (08), la Marne (51), l’Aube (10), le sud de l’Aisne (02) et le nord de la Haute-Marne (52). Sa filiale désormais officielle Neomat, qui représentait Kobelco jusqu’à maintenant, reste active à la recherche de futurs partenariats.

Pour Payen, ce changement de carte est assez symbolique. Après s’être délesté d’une partie de son activité agricole (cession en 2019 de deux concessions agricoles à Ghestem Agri), le distributeur prend le parti pour sa division TP de devenir un spécialiste de la pelle hydraulique. En remplacement d’une gamme plus large composée de chargeuses sur pneus et de pelles sur pneus avec Hitachi. Il va sans dire que des compléments de gamme pourrait rapidement venir étoffer son offre.

LE DIG TOUR

Payen est déjà concessionnaire des tombereaux articulés Bell et Hydrema, des chargeuses Weycor, des lignes de compactage Ammann, les chariots télescopiques Dieci, les petites niveleuses Laser Grader et l’importation des pelles Rail-Route Atlas. Ou plus récemment des motobasculeurs NC. Sans oublier une belle activité d’importation de plusieurs marques en machinisme agricole et pour le paysage.

Marque de référence

Autre argument de poids dans ce rapprochement stratégique, le choix d’un constructeur japonais qui a le vent en poupe. Tout particulièrement en France avec plus de 900 unités vendues en 2020. Ce qui lui offre une place de 4ème sur le marché des pelles sur chenilles de plus de 9 tonnes.

Kobelco est aussi connu comme un constructeur innovant. Tant sur les pelles à rayon court de giration (il sort la plus grosse pelle à rayon court SK380SR). Ou sur le concept de l’hybridation et de réduction des nuisances sonores. Mais aussi une belle gamme de pelles de démolition (n°1 au Japon). Des machines compactes et urbaines qui viennent répondre aux problématiques des chantiers exigus.

Alors quid du successeur pour Hitachi CE. Il se murmure qu’un grand groupe de l’Ouest pourrait reprendre coup-sur-coup l’activité d’Hitachi sur la Bretagne et Pays de la Loire. Et l’ex territoire de Payen sur Ile-de-France, le Nord et l’Eure pour Hitachi. Info ou intox ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

18 + 10 =