The Artist of Digging, c’est Pascal et sa black Mecalac

838
Marc Collignon Somatec avec Pascal Sutera-Sardo 2STP, les deux piqués Mecalac devant la 15 MWR Black is Black

Mecalac MWR15 et Engcon EC219 all black ! Un incroyable ensemble pour un incroyable passionné de la marque française. Pascal Sutera-Sardo, depuis 13 ans à son compte, est piqué Mecalac. 12 MTX, 714 MWe et 15 MWR, il a enchaîné les modèles avec toujours le fameux bras Mecalac. Il a aussi été très tôt un adepte de l’Engcon.

Le Dig Tour 2024

« Je ne peux pas vraiment le cacher, ça se voit tout de suite. Je suis un grand afinados de Mecalac, je porte les couleurs Mecalac et je vis pour la marque Mecalac. Depuis que je suis installé à mon compte, je ne veux que du Mecalac. J’ai démarré avec la très exclusive 12 puis je suis passé au tonnage supérieur avec deux 714 MW, le meilleur concept pour moi puis sur une 15 MWR. A chaque évolution, j’apprécie encore plus le produit, pour la 15 c’est son look, son confort, sa puissance et sa compacité. Je me surprends tous les jours à faire autant tout seul », assure Pascal, l’heureux propriétaire d’une 15 MWR full option.

Et comme il adore les belles choses, il ne pouvait pas résister à l’envie de personnaliser sa 15 MWR avec une peinture full noire, depuis son tltrotateur Engcon jusqu’à au contrepoids. Sa touche personnelle, c’est aussi le logo de sa boîte 2S TP, exprimant toute sa passion : « Change the world of digging, the art of digging ». Et oui Pascal est un artiste de l’excavation !

  • Hydrokit caméra TPA
  • kobelco sk75

On s’en rend vite compte en le regardant opérer avec sa maîtrise absolue de sa machine et de ses équipements. Répondant au godet et à l’œil aux demandes permanentes des gars du chantier : « tu me mets ça là, pas trop, encore plus, va chercher du matériau, déblaie, transporte, revient encore et encore, ça n’arrête jamais« . C’est comme même beau comme ballet synchronisé sur cet aménagement de parking de supermarché.

Le grand style

Pour Pascal, le carrossage des MWR est une vraie réussite, la tourelle venant épouser le châssis pour en faire un ensemble harmonieux. « Je le répète à qui veut l’entendre, elle a de la gueule ma pelle. C’est d‘ailleurs ma signature sur les chantiers. On me connaît, on me reconnaît et on en redemande. Faut dire, elle en fait beaucoup pour une 15 t, et ce n’est pas pourtant une 18 t déguisée« , ajoute la patron chauffeur.

IL est aussi un fervent défenseur de la cinématique unique du bras déport Mecalac. Le tiltrotateur étant pour lui un atout supplémentaire qui vient multiplier ses possibilités de travail. Mais rien qu’avec le bras, il sait qu’il peut en faire déjà beaucoup, en en rétro, en butte, en déport ou pas, à l’arrêt ou pas, en levage…

« Qui sur le marché peut proposer un angle de repli du bras de 135°. Pouvoir se rapprocher au plus près des roues pour creuser plus fort, travailler en butte avec la puissance d’une chargeuse grâce au gros vérin de balancier positionné en dessous, lever des poids conséquents avec un abaque de charge constant en portée et en latéral, charger au plus près de la pelle, que des performances incroyables et uniques sur le marché », détaille Marc Collignon de Somatec.

La compacte performante

Pour parfaire la compacité de sa pelle (rayon de giration avant équipement relevé de 1800 mm), Pascal a pris l’option 4 roues directrices pour tourner au plus court dans toutes les situations de chantier étroit. Mecalac annonce pour ce modèle à 4 roues directrices la possibilité de faire demi-tour quasiment sur place et contourner efficacement tous les obstacles.

Son Engcon EC219 est en double attache avec le bloc EC Oil pour le décrocher facilement sans bouger de sa cabine et reprendre en direct un godet pour creuser fort ou taper dans le dur, avec la pleine force au cavage. Sinon il possède une série complète de godets, jusqu’à 10 tailles différentes mais aussi un balai pousseur Activ Sweep, une raboteuse MB Crushers, des fourches hydrauliques,… ces accessoires étant à disposition dans une remorque qu’il embarque sur les chantiers accrochée derrière la pelle.

Il n’a pas pris de stab et mais à la place il a demandé la lame à l’arrière, une configuration qu’il lui permet d’être plus stable avec son Engcon EC219 (417 kg). Ce dernier pourrait paraître aux yeux de certains un peu « lourd » mais selon Pascal, cela ne change en rien à sa façon de charger, c’est une question de feeling. D’autant que la puissance de la pelle est suffisante pour emmener les outils nécessaires. Les 136 ch du Deutz alimentant une pompe de 160 l/m l’encaissent sans difficulté.

Du made in Annecy

La 15 MWR affiche un poids en ordre de marche de moins de 15 t, en configuration bras Mecalac avec un godet de 1000 mm. Le moteur hydraulique est accouplé à une boîte de vitesse ZF à 2 rapports, du type “Powershift” offrent une vitesse réglable en continu de 0 à 35 km/h avec “cruise control” et “speed control”.

La 15 MWR reste donc inégalable en termes de performances. Avec un centre de gravité très bas et une position centrale de flèche qui lui garantissent des abaques de charges uniques. Et qui de plus sont sans incidence sur la garde au sol (454 mm). Avec une implantation abaissée du moteur sur la tourelle, la 15MWR garantir une visibilité au plus près de la machine à partir de la cabine. Pascal a pris l’option des pneus larges type ballons en 600 mm de large (largeur annoncée 2520 mm)

Levage au crochet sur pneus

Portée 3 M 4,5 M 6 M

LONG LAT LONG LAT LONG LAT

  • 3 M 8000 6500 4600 3400 2400 1700
  • 0 M 8000 6000 3700 2600 2200 1500
  • – 1.5 M 8000 4500 3700 2300 2100 1400

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + dix-sept =