Jean-Michel Van de Velde, groupe V2V, dévoile sa vision stratégique 2025

792
JM V2V Volvo Mecalac
Jean-Michel Van de Velde dirige un groupe de distribution et de location de 120 M€. Il compte d’ici à 2025 réaliser autant dans la vente, les services associées et la location. Accentuant ainsi son approche sur mesure de la relation clientèle

V2V MYTP couvrira à partir du 1er janvier 2021 trois nouveaux départements pour Volvo CE (Charente, Charente-Maritime et Haute-Vienne). Cette extension de territoire sur la région Nouvelle Aquitaine représentera une augmentation de 15% de son marché potentiel. Sa dimension d’importateur régional prend tout son sens, avec à la clé la nécessité d’une transformation culturelle.

KRAMP CONSTRUCTION

En couvrant deux régions, l’Occitanie et la majorité des départements de la Nouvelle Aquitaine, nous gérons comme les autres membres du réseau Volvo CE, des secteurs très vastes. Dont les marchés sont aussi importants que ceux de certains pays d’Europe. Nous travaillons donc conjointement avec Volvo pour acquérir les compétences dans la gestion de notre relation directe avec les usines et les différents services supports du constructeur ”, relève Jean-Michel Van de Velde, Président du groupe V2V qui a réalisé un chiffre d’affaires de 120 M€ en 2019.

Volvo Construction Equipment représente 45 % de l’activité du Groupe V2V

Et dans ce rayonnement multi-régional, la location de matériels au travers de nouvelles agences est désignée comme un des trois piliers du développement du groupe. L’idée est d’accentuer le maillage de son réseau et de renforcer ainsi sa présence sur le terrain.

blank

« Nous louons toute la gamme des matériels Volvo. Aussi bien des pelles sur pneus et sur chenilles, des tombereaux et des chargeuses sur pneus que toutes les machines associées au monde des chantiers, du levage et de la manutention. Nous pouvons ainsi répondre à l’ensemble des besoins de notre clientèle. Et profiter à plein des synergies induites par la mise en commun de nos différentes expertises, tant en location qu’en ventes de machines accompagnées de contrats de service » précise Jean-Michel Van de Velde.

Réorganisation autour de Mecalac

En mars 2021, Mecalac bénéficiera, avec ses équipes de commerciaux et de techniciens, d’une nouvelle organisation dédiée. Elle sera constituée d’une plateforme technique et commerciale à Mont-de-Marsan (40). Ainsi que l’appui de 4 agences à Bordeaux, Bayonne, Toulouse et Rodez pour couvrir les 14 départements concédés. Cette décision marque la volonté de V2V de renforcer ses relations privilégiées avec chacun de ses partenaires, pour certains comme Mecalac depuis plus de 30 ans.

Mecalac tient en outre une place de choix dans l’offre location en matériels urbains. Dont la demande ne cesse d’augmenter avec la concentration progressive de la population dans les grandes conurbations. « Les constructeurs expriment depuis longtemps leur volonté de travailler avec un réseau propre à leur marque. Ils élargissent leur offre et adressent de nouveaux segments de clientèle. En tant que distributeurs, cela nous demande d’adapter nos structures pour améliorer nos parts de marché », reprend Jean-Michel Van de Velde.

Créateur de solutions

Le Groupe V2Vest plus que jamais tourné vers la vente de solutions sur mesure. Contrats d’entretien simplifié, contrats de full service, contrats d’efficience, délégation de gestion technique de parcs, location courte, moyenne et longue durée, la stratégie du Groupe Van de Velde (120 millions de CA en 2019) est claire : fidéliser ses clients:

« A l’horizon 2025, après avoir doublé Le réseau d’agences sur la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie, l’objectif est de réaliser un chiffre d’affaires à parts égales entre les ventes de machines, les services associés et la location.  Un joli challenge en perspective ».

Un métier en mutation

En parallèle, le groupe V2V s’est lancé dans une transformation numérique conséquente. Il a engagé d’importants investissements dans un nouvel ERP qui gère une base de données unique et collaborative de type CRM. Le portefeuille actif compte près de 10.000 clients.

Ce nouvel outil donnera la possibilité à chacun des interlocuteurs V2V de personnaliser son offre. Ceci en fonction des informations disponibles en ligne.

En récupérant de façon automatique les données d’exploitation des matériels engagés, il permettra aussi de piloter de façon proactive les interventions techniques. Mais aussi de faire des propositions d’accompagnement en formation des chauffeurs, d’augmenter la disponibilité et la sécurité des machines. Tout ceci pour en minimiser le cout de possession et bien sûr de proposer une gestion externalisée des parcs.

« Cette transformation passe par l’intégration de nouvelles compétences pour assurer en outre le lancement des gammes électriques. Nous attirons des techniciens férus d’informatique et d’électronique, de jeunes ingénieurs, des logisticiens et des gestionnaires de systèmes d’information. Une population enthousiaste à l’idée de participer à la rupture technologique qui s’annonce dans nos métiers. L’objectif est de construire des équipes pluridisciplinaires composées de jeunes talents parrainés par des collaborateurs à l’expérience reconnue. Pour preuve, 25 alternants ont intégré le Groupe en 2020 », conclut Jean-Michel van de Velde.

Fort de ses 275 collaborateurs dont la moyenne d’âge est de 36 ans, le Groupe Van de Velde prépare activement sa mutation vers un business model qui ressemble fort à du « Fleet Management » adapté au marché des matériels TP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt − un =