Les ch’tis chinois

743
Samuel Thiebaut et Mathieu Plancq TP Mat
Mathieu Plancq et Samuel Thiebaut, embarquent sur le même bateau pour développer Sany sur le 59, 62 et 80

Pas besoin de parler le ch’tis pour comprendre que Sany connaît de beaux débuts avec TP Mat sur le Nord. Une vingtaine d’années d’expérience pour les deux associés, Samuel et Mathieu. Et quand le client revient pour en acheter une deuxième…

Topcon Black Friday TPA

Sans faire de mauvaises blagues sur la langue de nos amis nordistes, c’est pas du « brun », cette pelle chinoise. Qualité, fiabilité, prix et encadrement technique. Toutes les conditions sont donc là pour faire réussir le projet de Samuel Thiebaut et Mathieu Plancq. « Avant de prendre notre décision, on a confié quelques modèles Sany à des gars du cru, bien expérimentés. En leur laissant une liberté totale pour les mettre dans tous les sens dans leurs propres conditions de travail« , déclare Samuel. Qui en bon commercial, doit se convaincre des performances et de la qualité du produit.

Mathieu, de son côté, technicien à la base, reconnait bien volontiers la qualité des composants embarqués sur les pelles Sany. Il est aussi satisfait par les bons retours de ses clients. Après seulement 8 mois d’exploitation pour les premières pelles vendues. Après c’est la diversité de l’offre de Sany qui retient l’attention des associés. Et ce n’est pas fini. On parle déjà de grosses chargeuses sur pneus en 2022 et de plus grosses pelles. Sans oublier l’engouement pour la nouvelle sur pneus, la SY155W dévoilée sur Le Dig Tour de Nantes et Bordeaux en septembre.

KUBOTA PAYSALIA 700X100

L’approche classique

Les deux compères complémentaires par leur cursus, l’un commercial et l’autre technique, ont su tout de suite s’entourer de compétences techniques avec 3 itinérants en véhicule ateliers. Leur base technique est à Seclin, au sud ouest de Lille. Puis une seconde récemment ouverte à Douai.

8 mois et déjà une cinquantaine de pelles Sany commercialisées, en majorité des compactes mais pas que. « La clientèle locale, entreprises et loueurs sont réceptifs à nos arguments, qui ne se basent pas forcément que sur le prix. On amène avec nous une connaissance du métier et de l’organisation de la distribution« , explique à son tour Mathieu.

La jeune société qui a déjà atteint les 2 M€ de CA, au dessus des ses premiers objectifs réfléchit déjà à proposer d’autres solutions comme la location de moyenne et longue durée de pelles de 15 à 30 t.  » Nous avons le choix des armes, en accélérant nos ventes, en développant la location qui nous permettra de créer un parc d’occasions récentes en Sany », ajoute Mathieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

deux × 1 =