Les constructeurs dans le flou, mais pas totalement

70
Coronavirus LIebherr France SAS usine de Colmar Alsace
L'usine de Liebherr-France SAS des pelles sur chenilles redémarre progressivement sa production dans le respecter les gestes barrières.

La dernière enquête réalisée par le CECE, le comité européen pour la promotion des matériels de construction, évoque une situation perplexe pour les industriels de la filière. Si les constructeurs ont réussi à organiser leur production, ils restent dans l’attente des réactions des marchés d’après-crise.

blank

Au travers de cette enquête d’opinion réalisée entre le 22 et le 27 avril, plus de 60% des industriels interrogés évoquent une réduction significative de leur niveau de production. Alors que 15% signalent des fermetures d’usines.

Taux d’activité dans les usines en nombre de salariés (source CECE)

La préoccupation majeure des fournisseurs de matériels et de composants est de définir le réel niveau d’attente des marchés. En effet, 65% d’entre eux s’inquiètent de l’inactivité prolongée des chantiers de construction. Mais aussi d’un éventuel niveau beaucoup plus faible des commandes après la fin de la crise sanitaire. 

  • blank
  • blank
  • blank

En ce qui concerne les utilisateurs de machines, il apparaît qu’à l’échelle européenne la situation reste compliquée. 74% des sociétés de location et 93% et des entreprises de construction fonctionnement en temps partiel. Et 15 % des loueurs interrogés se déclarent en indisponibilité totale. Cette situation de blocage touche 2% des entreprises de construction et 3 % des distributeurs de matériels 

Niveau d’opérabilité actuelle des loueurs, entreprises de construction et distributeurs (source CECE enquête réalisée entre le 22 et 27 avril)

Au niveau des ventes, les incertitudes de l’enquête flash du CECE du mois dernier semblent s’être dissipées. Avec seulement 3% contre 15% des personnes interrogées se disant qu’il est actuellement impossible d’estimer les impacts économiques. Il y a aussi une nette augmentation des participants (60% au lieu de 40) qui prévoient une baisse des ventes située entre 10 et 30%. Alors que 25% d’entre eux tablent sur plus de 30%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × 2 =