Les nouvelles pépites de Labrosse Equipement

610
Labrosse Equipement XCMG
Ph.D Hanson Liu, Vice President de XCMG avait fait le déplacement jusqu'à Saint-Péray en Ardèche au siège de Labrosse Equipement pour sceller leur accord de distribution et faire découvrir l'étendue de la gamme XCMG. Jean-Paul Mandel et Damien Labrosse prennent connaissance des prochains modèles de pelles disponibles en Europe.

Labrosse Equipement, c’est un incontournable de la manutention, concessionnaire Fenwick depuis 1979. Ses atouts, un savoir-faire unique dans le reconditionnement à la chaîne de chariots et de nacelles. Une forte présence territoriales sur la Vallée du Rhône, entre Valence et Avignon. D’importantes ressources pour reproduire le même schéma de réussite dans la construction, avec XCMG, Magni et Faresin.

  • Rototilt quickchange sept TPA
  • MB Crusher TP & Aménagements

Les planètes sont bien alignées pour faire décoller l’activité BTP chez Labrosse Equipement. “ C’est juste une question de culture. Les modes de fonctionnement sont littéralement différents. D’un côté vous avez un acheteur industriel d’une prestation de services globale, intégrant un parcs de chariots, leur entretien et leur reprise. Avec l’exigence d‘un temps d’intervention garanti en cas de pannes. De l’autre, vous avez un entrepreneur qui va juger autant sa relation avec le vendeur que la propre valeur d’un matériel”, explique Jean-Paul Mandel. Cet ex-sudiste a passé une grosse partie de sa vie dans la distribution de matériels TP.

Entre ces deux mondes, un seul trait d’union, la location. Ça tombe bien, c’est le métier historique des Labrosse Père et Fils, qui ont su construire ce petit « empire » sur l’externalisation il y a plus de 20 ans des parcs de chariots dans l’industrie et la logistique. A ce jour, 1 300 chariots et 250 nacelles sont disponibles à la location. En plus des 3 000 autres placés dans un format longue durée !

Alors faire de la location d’engins BTP, cela peut paraître simple au prime abord. Sauf qu’il faut organiser différents les parcs pour qu’ils soient bien visibles et placés proches des villes. Avec ses 6 agences réparties entre Valence et Avignon, cela pourrait le faire. C’est aussi sur le choix des marques que la différence va se faire. Pour l’instant, Magni, Faresin, Oil&Steel en bâtiment et XCMG en TP. Ensuite c’est une question d’équipes et de motivation. Comme le dit Jean-Paul, avec de bonnes têtes chercheuses pour le commerce et c’est gagné. Celles qui vont multiplier les contacts et développer l’activité.

En tous les cas en interne, les ressources existent. Entre la manutention, le nettoyage industriel, les ventes en ligne et le matériel BTP, le groupe atteint 65 M€ de CA et emploie 160 personnes.  » L‘envie de croissance chez les Labrosse, c’est dans nos gênes. Nous cherchons pour cela à nous positionner sur des métiers à fort potentiel. Comme a été la manutention à l’époque de mon père, Guy Labrosse. Il a su investir pour répondre à l’externalisation des parcs des chariots industriels. En capitalisant sur une marque reconnue du secteur Fenwick. A mon tour de conquérir d’autres secteurs. Nos prochains relais de croissance pour les années à venir« , témoigne Damien Labrosse.

un pied dedans

Labrosse Equipement n’est pas un novice sur les équipements de chantier. Il y a déjà bien longtemps que l’on lui demande de la mini-pelle en plus des nacelles ou des chariots. Pour autant cette activité n’a jamais vraiment décollée. Avec l’arrivée récente de Jean-Paul Mandel, une stratégie dédiée, un parc de location remis d’équerre, des nouvelles cartes spécialisées, tout est en place pour répondre au challenge.

Et plus récemment, comme agent du spécialiste italien Faresin en télescopiques sur le Rhône-Alpes, le PACA et la Corse. Avec la mission de développer un réseau. Pour cela il a nommé Romain Jorge, qui avait précédemment monté le réseau Oil&Steel en France. « Nous obtenons déjà de bons résultats sur la partie élévation et manutention avec plus de 10 chariots rotatifs Magni vendus« , signale Jean-Paul.

La dernière carte prise après une longue période de négociation, c’est XCMG. Représentée sur tous les départements précédents cités et sur laquelle Damien Labrosse fonde beaucoup d’espoir. Car le groupe chinois, si c’est le dernier à se montrer, débarque avec une très grande motivation et des ressources immenses. “ Il ne faut pas oublier que XCMG était licencié de Caterpillar en Chine pendant 14 ans. Et ce groupe industriel titanesque couvre tous les secteurs de la construction. Il annonce un chiffre d’affaires de 17 Mds€. En Europe, il possède une base technique vers Düsseldorf”, complète Jean-Paul.

L’homme des réseaux sait par expérience qu’il a une belle carte à jouer sur le court terme et en proposant une offre massive. Son atout maître, c’est la disponibilité et des prix alléchants. Il a d’ailleurs déjà vendu une dizaine de mini pelles, la dernière en date chez 4M Mereu TP (Le Pontet) dans le Vaucluse.

En commandes en cours d’acheminement, une dizaine de pelles. Dont la très convoitée 15 t à rayon court, la XE155 ainsi qu’une vingtaine de nacelles. L’idée est de montrer et de démontrer les performances de cette marque, dont l’étendue de l’offre est juste incroyable. Rien que pour les pelles certifiées CE, cela va de la 800 kg à 50 t, avec une 3,5 électrique. Ces pelles sont garanties 5 ans ou 10 000 h. », signale encore Damien

 » Nous allons accompagner le lancement de XCMG sur nos régions avec le soutien de notre frappe technique composée de plus de 60 techniciens et avec l’appui de NOS 6 AGENCES ATELIERs”

Damien Labrosse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

seize − 5 =