Mecalac : un généraliste en devenir aux gènes spécifiques

194
Mecalac Expansion Etats-Unis Europe Généraliste Spécialiste
Après Bauma en 2019, Alexandre Marchetta vise Conexpo pour donner un coup d'accélérateur au développement de Mecalac aux Etats-Unis

L’élargissement de l’offre Mecalac, avec à ce jour plus de 50 modèles disponibles, dont 18 visibles sur Conexpo à Las Vegas, témoigne d’une certaine envie de transformation identitaire de la marque française. Sans pour autant renier sur son parti-pris urbain, Mecalac envisage son avenir avec une expansion sans frontière.

C’est en créant une vraie différence que Mecalac est devenu un acteur significatif sur le marché des travaux urbains. Au départ avec nos pelles, la 12 en premier lieu. Mais aussi avec notre concept de pelle compacte avec les MCR. Ensuite, avec nos chargeuses sur pneus, et notamment les versions swing où nous allons dans la même logique des pelles, creuser la différence”, décrypte Alexandre Marchetta, CEO du groupe Mecalac.

D’ailleurs, un séminaire réunissant la distribution européenne s’est déroulé en Allemagne, sur le site de production des chargeuses AS (swing). L’objectif est de mettre en avant les multiples avantages de polyvalence, de productivité et de sécurité de ces modèles sur des chantiers urbains.

blank

De cette ADN basée sur l’innovation différenciante, Mecalac veut tirer les mêmes bénéfices sur des machines plus communes, intégrées au catalogue depuis le rachat de l’usine de Coventry en Grande-Bretagne. Les premiers signes palpables ont pu être découverts sur Bauma avec notamment un compacteur tandem à joysticks ou des dumpers revus et corrigés, avec ou sans cabine, gommant les défauts de sécurité. Ou encore ce bras de conception plus standard disponibles désormais sur les pelles MCR.

Nous nous orientons vers des marchés plus volumineux. La Grande-Bretagne est d’ailleurs un marché avec les exigences d’une clientèle typée location que nous vivons désormais de l’intérieur. Ce schéma type de déploiement est reproductible avec nos grands loueurs nationaux qui sont toujours en demande de plus de sécurité, d’innovation et de facilité à opérer à moindre coût. Nos dumpers de chantiers sont déjà sur la voie du succès à l’export”, évoque encore le CEO de Mecalac.

Direction outre Atlantique

En attendant, c’est aussi sur l’ouverture à l’international que Mecalac compte devenir un acteur autrement plus représentatif. “ Les Etats-Unis représentent un fort enjeu. Encore faut-il être à la hauteur du défi qui nous attend”, avance Alexandre. Sa marque affichera en grand à Conexpo avec 18 machines exposées, en statique comme en démonstrations. Tout comme sa filiale qui compte un stock de pièces détachées et de machines, un staff technique et administratif.

Sans oublier notre bon vieux continent où Mecalac bénéficie enfin de la remise à plat du réseau allemand ou encore l’Espagne qui donne des signes très positifs de redéploiement, Mecalac exposera d’ailleurs au prochain Smopyc. Le marché italien reste quant à lui étale. Outre manche où l’actualité se concentre sur les conséquences du Brexit, Mecalac continue de se féliciter d’avoir mis un pied dedans, facilitant la commercialisation de toutes les gammes sur le 3ème plus grand marché européen.

L’expansion de la marque Mecalac, par sa capacité à produire de l’innovation utile et par sa rapidité de prise de décision prend désormais une toute autre envergure. D’autant, que nous lançons cette année le premier modèle de pelle électrique du marché de 12 t. Avec une approche totalement différente, qui nous fait dire que nous allons créer une nouvelle réponse aux attentes de nos clients utilisateurs,

ALEXANDRE MARCHETTA, CEO du groupe Mecalac

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatorze + six =