Nouvelle ère pour BMair

96
Robbert Boersma, Franck Bertino et Gérald Perrot devant le prototype du futur filtre cyclonique de la marque

BMair fait évoluer son logo, marquant l’élargissement de son périmètre d’action depuis l’intégration de son confrère hollandais Freshfilter et sa marque Brotec France. Cette union de compétences va permettre de peser plus lourd face aux futures normes européennes sur la qualité de l’air au travail et la protection des salariés. Tout en donnant un booster à l’innovation pour développer des systèmes de filtration plus compacts pouvant s’adapter sur beaucoup plus de machines.

Le Dig Tour 2024

A ce stade des technologies présentes, la filtration cabine répond à la majorité des risques pour la santé des opérateurs, poussières, odeurs et polluants, ammoniaques, silice, amiantes, métaux lourds. Pour cela, BMair et Brotec Freshfilter déclinent une large gamme d’appareils en fonction de l’application, les deux marques continuant de proposer à ce jour chacune leurs gammes de filtres.

Comme le MOA 3 chez BMair en capotage plastique standard et acier pour la démolition (75 % des ventes en France), un boîtier évolutif adapté pour les engins de production, chargeuses et pelles hydrauliques, tombereaux, dumpers, le plus souvent positionné sur la partie arrière de l’engin. Ces systèmes de filtration sont désormais interactifs avec à un capteur RFID qui en cabine sur écran de contrôle renseigne le type de filtre, son n° de série et le temps d’usage restant.

  • JCB 18Z
  • kobelco sk75

Chez Brotec, on retrouve 3 modèles, le F20 pour pelles et chargeuses compactes, le F33 adapté aux fortes pollutions et sa version sur toit à hauteur limité, le F33R. Le modèle F33 répond aux enjeux de la démolition mécanique mais aussi, aux problématiques de filtration technique comme les environnements chargés en particules ou amiantés.

En fin d’année, une future génération de la filtration machine sera dévoilée, déjà aperçu au stade prototype sur Intermat. Celui ci sera de forme cylindrique et compact. L’idée à terme étant d’harmoniser l’offre avec un concept universel, adaptable sur différentes tailles d’engins et évolutif, c’est-à-dire acceptant plusieurs typologies de filtres et facile à installer.

En mettant en commun nos compétences et notre expérience, nous nous concentrons davantage sur l’innovation, en maintenant les normes de qualité les plus élevées. Nos axes de recherche se basent sur la facilité d’installation, la modularité et la surveillance permanente pour garantir sécurité et qualité de l’air. A sa commercialisation à la fin de 2024, ce concept filtration assez disruptif devancera les normes européennes”, conclut Robbert Boersma, directeur commercial international et grands comptes.

En France

En France les équipes de BMAir ont désormais leur bureau à Pont-Evêque en Isère. «  Nous gérons une grande quantité de consommables, filtres des deux identités, des systèmes complets sont disponibles en stock garantissant une très forte réactivité dans les demandes. Ce n’est pas tout, notre service commercial s’étoffe afin d’être plus à l’écoute terrain et des besoins du marché qui ne cessent de croître dans la diversité des natures de pollution à traiter », explique Gérald Perrot désormais en charge d’une clientèle Grands Comptes.

Sur le terrain, 10 techniciens BMAIR basés dans différentes régions françaises arpentent les routes, équipés de fourgon atelier pour des prestations de montages, de maintenance en conformité avec la directive ED6228, et de dépannages. Cette équipe technique mobile est habilitée  » Travaux d’amiante en sous-section 4 (SS4) « .

 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

trois × cinq =