Pierre-Antoine Dutilleul, à la barre du commerce chez Takeuchi France

910
Pierre-Antoine Dutilleul Directeur commercial avec Tomonori Tamaru, président

Directeur commercial de Takeuchi France depuis le 2 novembre, Pierre Antoine Dutilleul a une longue expérience de la distribution de matériels TP, en France mais aussi à l’export au travers de ses deux années passées en Afrique de l’Ouest pour la vente de matériels destinés aux mines souterraines.

Le nouveau directeur commercial intègre le siège de Takeuchi France, après une année de transition assurée en interne par Christine Falentin. Entamant immédiatement une course de fond pour faire la connaissance des 23 acteurs de la distribution en France, sa priorité est d’insuffler une nouvelle dynamique sur un marché en ralentissement sur 2023, même si la marque aura vendu plus de machines qu’en 2022. La disponibilité retrouvée au niveau des livraisons aura sans nul doute aidé à conforter les ventes de la marque. Le challenge sera de continuer sur cette trajectoire et gagner là où ce n’est pas encore le cas des parts de marché.  

A l’avantage de Pierre Antoine une connaissance assez fine de la distribution spécialisée, notamment comme responsable de filiales de distribution de constructeurs. Débutant sa carrière dans la concession familiale, son père Gérard Dutilleul fut un grand acteur du métier ayant dirigé le commerce dans les années 80 de Case Poclain puis de GDS sur Toulouse et Montpellier.  

Le dig tour 2024

Le nouveau directeur commercial peut aussi compter sur un réseau de professionnels aguerris, avec des noms connus de la distribution, en place depuis longtemps. Cette organisation mûre et solide saura faire barrière contre les effets de la récession annoncée en début 2024, avec des trésoreries non impactées par de stocks pléthoriques. « Notre réseau loue aussi des machines, ce qui permet d’amortir les chutes des ventes ou cumuler trop de machines en stock. De notre côté en plus de ma nomination au niveau commercial, nous nous staffons en après-vente, avec l’arrivée de 2 inspecteurs techniques en charge de l’ouest et l’est. Nous sommes donc en ordre de bataille pour entrer en 2024 serein » conclut Pierre Antoine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + onze =