Racine prend racine chez Urbavert

78
blank

Racine, spécialiste lyonnais du traitement et de la valorisation des déchets verts entre au capital d’Urbavert, acteur français de la végétalisation des parcs et jardins par projection hydraulique.


Racine complète son panel d’activités sur un marché à fort potentiel, l’hydroseeding et l’hydromulching, deux techniques apportant une réponse concrète à la végétalisation en milieu urbain. Mais aussi se présentant comme une alternative écologique à l’usage de produits phytosanitaires.

«L’entrée au capital de Racine, acteur de la production de terres, terreaux et paillages pour les professionnels des espaces verts, est une opportunité pour consolider notre croissance et organisation», explique Fabrice Chiavaro, fondateur et président d’Urbavert. «L’idée est de pouvoir me concentrer sur le développement commercial», confie-t-il.

  • Yanmar gamme compacte
  • Le Dig Tour 2023

Racine se renforce

Racine emploie 50 salariés pour un CA de 12 M€. Société familiale indépendante, elle se positionne sur le marché en devenir du recyclage des déchets organiques. Comme spécialiste du compostage de déchets verts sur 6 plateformes. Et la fabrication et commercialisation de terreaux/paillages, la production de bois énergie, et les prestations de broyage/criblage.

«Soutenir la croissance d’Urbavert, spécialisée dans la conception et la distribution de matériels et de fournitures destinés au semis, nous ouvre de belles opportunités. Sur des synergies commerciales, industrielles et logistiques, comme l’ensachage des sacs. Mais aussi sur la mise en avant d’une station de recherche au sein de notre plateforme Ecopole La Rize sur Decines/Vaulx-En-Velin. Ceci afin de tester de nouvelles solutions techniques et environnementales», explique Cédric Levrat, Directeur Général de Racine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quatre × cinq =