SGLM, loueur de la 1ère pelle électrique rétrofitée de 25 t

697
Léopold Gonzalvez, fondateur de SGLM

Ce n’est pas une pelle neuve comme toutes les autres qui débarque chez le lyonnais SGLM. Mais une Hitachi ZX225US de 5000 h, la première du genre passée à l’électrique par Elhyte, le concepteur.

SGLM n’est pas un loueur comme les autres. Au départ en 2018 quand Léopold Gonzalvez s’est lancé, il décide d’investir dans des robots de pente. D’autant que par coïncidence, ces modèles interviendront pour aller déblayer Notre Dame de Paris après son incendie. Pourquoi ? Il est le seul à l’époque à pouvoir fournir un chenillard télécommandé équipé d’un godet pour évacuer les gravats. Et pilotable à une distance jusqu’à 150 m. Quel coup médiatique ! On voit du SGLM sur toutes les chaînes de TV.

Son parc ne cesse de grossir, sur les 70 machines, une trentaine sont des pelles de 15 et 25 t avec leurs équipements. Il y a aussi dans le parc SGLM une volonté d’avoir une image de marque premium, qui ne laisse personne indifférent. Au choix des pelles Caterpillar comme cette dernière 336 NextGen de 40 t, Hitachi, Volvo, Hyundai HX145LCR à gabarit réduit télécommandée qui a tournée sur le puits d’Avrieux au Lyon Turin. « Le positionnement de SGLM ? Le gros chantier urbain ou autres grands projets d’infrastructure comme celui de Port La Nouvelle dans le Sud. Notre slogan, du bon matériel et le bon chauffeur, pour satisfaire et fidéliser la clientèle », explique Léopold Gonzalvez.

Le Dig Tour 2024

La démolition intérieure est aussi un autre « dada » de Léopold qui peut louer aussi de la mini-pelle électrique Yanmar et Takeuchi jusqu’à 2 t et des petits chargeurs italiens sur batteries Ecoquad de Cormidi offrant une autonomie de 7 à 8 h, rechargeables sur du 220 V.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 − 7 =