Sunward, ce chinois « bien de chez nous »

741
Le premier modèle à pneus chez Sunward sera une 15 t à volée variable

Sunward est sûrement le premier constructeur chinois à avoir mis en premier ses chenilles sur le sol européen. Avec le temps, il su dompter les coutumes locales, les exigences et les configurations qu’il faut avoir pour prétendre avoir pignon sur rue sur nos marchés. Après avoir établi un siège avec un stock de pièces et de customisation machines en Belgique, Sunward passe à l’élargissement de son offre.

Le Dig Tour 2024

C’est ainsi avec les chinois, timide au début, pas forcément adroit, tentant des coups pour plus tard s’imposer comme full liner avec un réseau techniquement éprouvé couvrant les territoires. C’est en tous la stratégie optée par le Professeur HE Quighua, à l’origine de la marque fondée en 1999 comme beaucoup à la libéralisation de l’économie chinoise. Moins de 30 ans pour conquérir le monde, la création de la filiale européenne en Belgique date de 2015.

Les matériels de prédilection de la marque, les pelles, les grues de levage, les nacelles, les machines de pieux en fondation, en plus d’une activité dans l’aéronautique. Le constructeur annonce 1 Md$ (900 M€) de CA, 5 000 collaborateurs, 200 modèles, plus de 100 pays d’exportation et 150 concessionnaires. « En Europe, nous réalisons 115 M€, en augmentation de 4%, ce qui représente pas tout à fait 5 000 machines commercialisées. Notre volonté est de structurer l’organisation par divisions produits, c’est-à-dire les pelles, les nacelles, les machines pour le forage, avec à chaque fois des spécialistes. En ce qui concerne les fondations, nous avons par exemple embauché des personnes en provenance de l’italien Soilmec. Et nous avons déjà 6 modèles disponibles en Stage V« , rappelle Arnaud Berthier, directeur Europe pour Sunward.

JCB 18Z

Au rayon des nouveautés

Attendus par les distributeurs et visibles normalement sur 2024, une pelle de 5,3 t en version zéro déport, la SWE 50UF ainsi que son premier modèle à pneus, la SWE150FW à volée variable, à deux roues directrices. Tout comme en haut du panier, une 33 t, la SWE 335F.

Comme beaucoup d’autres, c’est l’électrique qui anime le constructeur, la Chine ayant imposé le zéro émission pour sortir la tête du brouillage de pollution planant sur les grandes métropoles. Il n’est donc pas étonnant de voir débarquer chez nous, où l’électrification est encore une certaine vue de l’esprit écologique, des pelles de tout tonnage zéro émission, de 1 t SWE 10FED (2024), 2 t SWE 20FED, 6 t SWE 60FED (2024), 21,5 t SWE 215FED (2024) et même une 24 t la SWE 240FED exposée sur Bauma 2022.

Dans son offre, on retrouve également des chargeurs compacts sur roues et chenilles, des grues compactes sur chenilles, des nacelles ciseaux électriques jusqu’à 14 m, déclinables en version tout terrain jusqu’à 23 m. Et dernière évolution, des nacelles articulées voient le jour, en commençant par une 16 m électrique. En attendant une version thermique en 16 m et une 24 m en électrique.

En France, le deuxième marché pour Sunward après l’Italie, si la couverture du territoire est pratiquement achevée, il y encore quelques trous à boucher comme sur le Grand Est qui vient d’être pris par le groupe coopératif EMC2, une grande coopérative intervenant plus sur le domaine agricole avec Merlo et Case Agri mais ayant la volonté d’aborder le secteur de la construction. Pour commencer la collaboration avec Sunward, il a fait rentrer 25 mini pelles. Début prometteur, non ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq × 4 =