« Team spirit »

408
Wacker Neuson France
La parité chez Wacker Neuson France, ça compte ! 4 femmes, 4 hommes sont au comité de pilotage de la filiale. De gauche à droite, Vincent Bedez, Isabelle Bourgois, Marc Cavallo, Jocelyne Sabatier, Francois Escourrou, Nadine Goebel, Frederic Gobin, Christèle Simandre

C’est avant tout une aventure humaine qu’a vécu François Escourrou tout au long de son parcours de 6 ans à la tête de Wacker Neuson France.

Le Dig Tour 2024

« Après avoir passé près de 30 ans chez un grand du secteur, j’ai décidé de tenter l’aventure avec Wacker Neuson. Le défi était grand, mais l’envie encore plus grande », rappelle François Escourrou, Président de Wacker Neuson France. Assez rapidement et à sa plus grande satisfaction, il colle bien avec la stratégie du groupe. Notamment sur sa grande capacité d’innovation et son esprit maison, pragmatique et direct.

Je tiens à souligner ici l’implication de toute l’équipe française, dont le comité de pilotage est composé de 4 hommes et 4 femmes. Nous savons tous où nous devons aller ensemble et nous avons besoin les uns des autres pour atteindre notre but commun. J’ai la grande chance d’être accompagné dans cette aventure par des professionnels expérimentés dont certains m’ont beaucoup aidé dans l’apprentissage de mon nouveau métier. Je suis assez fier et heureux de les compter dans mon équipe.

En ordre de marche

Les périodes traversées par le dirigeant ont été aussi assez inédites, notamment pour gérer une très forte croissance. Tout comme des événements exceptionnels comme la pandémie du Covid qui a juste freiné l’activité de la filiale en 2020, repartie de plus belle en 2021.

JCB 18Z

« Wacker Neuson France a battu, années après années, des records en termes de volumes de ventes. On a vécu de grands moments d’euphorie mais aussi des moments de grande incertitude. Liés à la crise sanitaire et ses conséquences. Puis maintenant la conflit en Ukraine », indique encore François Escourrou

2022 ne sera d’ailleurs pas, dans ce contexte, un exercice facile. La filiale française met tout en œuvre pour aider ses concessionnaires qui doivent faire face à un manque de machines disponibles ou qui les attendent depuis longtemps. D’autant que les loueurs ont passé de grosses commandes pour 2022, ce qui, dans un marché tendu, pousse la filiale à faire preuve de réactivité et d’agilité. Sachant que ce sont les usines qui cette année feront le marché.

Des incertitudes

Wacker Neuson, confiant en son avenir, multiplie ses investissements dans ses outils de production et de logistique. Une nouvelle usine d’ensembles mécano soudés sera inaugurée courant 2022 en Serbie. Tout comme un nouveau centre logistique en Allemagne.

Mais là encore, l’actuel conflit Russo Ukrainien pourrait remettre encore en question la montée en puissance de ses capacités industrielles. Ne serait que par les ruptures d’approvisionnement en acier et aluminium provenant de Russie et d’Ukraine. Au même titre que le Nickel servant aux batteries dont le cours a été stoppé tant son prix a explosé.

«La visibilité on la préserve par la stabilité de notre modèle de distribution hybride basé sur trois piliers. Notre réseau de distribution, que nous accompagnons du mieux possible. Les grands comptes suivis en direct, comme les loueurs généralistes nationaux et régionaux ainsi que les grandes entreprises. Enfin les ventes directes géographiques.

Cette répartition évolue d’une année sur l’autre mais soutient une croissance régulière et relativement sécurisée de la filiale française. Avec pour gérer ces grands ensembles d’utilisateurs, un SAV national d’une vingtaine de personnes sous la direction d’un nouveau Directeur du SAV, un homme d’expérience passé par des grandes marques industrielles.

Autre point positif pour le groupe Wacker Neuson, une stratégie tournée sur des sujets d’avenir comme la décarbonation, avec l’électrification des gammes. « Ce qui nous permet de regarder le futur avec un peu plus de sérénité« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

vingt − quinze =