Télescopiques 2023, près de 700 modèles de moins pour le BTP

566

2023 sera une année en demi-teinte pour le marché des chariots télescopiques à destination de la construction avec près de 700 modèles en moins, soit approximativement 4 300 unités. Manquant à l’appel, les loueurs généralistes ou spécialisés dans la manutention/levage qui n’ont pas investis, sans réelle visibilité. A la différence du secteur agricole, où les chariots télescopiques sont à des niveaux plus normaux, à 5 000 unités.

Le Dig Tour 2024

En examinant rapidement la segmentation du marché, on s’aperçoit que le volume facturé en direct aux loueurs représente 1 800 unités en 2023, contre près de 2 400 machines en 2022. La partie négoce est un peu moins impactée, 2 490 unités en 2023 contre 2 614 en 2022. Avec toutefois un bémol, les stocks des distributeurs sont fulls. Autant de machines pas facturés ou avec des délais de conditions de paiement pour allonger les réglements.

Il ressort en 2023 une belle envolée sur le segment des modèles ultra compacts, c’est-à-dire moins de 5 m de hauteur de travail et moins de 2 t de capacité de charge. Plusieurs constructeurs profitent de cet engouement pour les petites machines comme Wacker Neuson et ses marques associées Kramer et Wiedemann. Ou notre porte drapeau national, Manitou avec son ULM. Ce segment devrait représentait plus de 10 % de parts de marché (450 unités).

JCB 18Z

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

10 − huit =