Une approche verte du chantier

160
blank
Christophe Tharrault, Président de Volvo Trucks France, "je reste persuadé qu'il n'y aura pas qu'une seule solution pour remplacer le Diesel. L'hydrogène en fait partie”

Volvo Trucks démontre au quotidien les avantages « éco-écologiques » de sa technologie GNL pour ses tracteurs. En particulier pour le monde de la construction, soumis aux restrictions sur les émissions polluantes en circuit urbain.

blank

Dans un marché des poids lourds à fin août à moins 35 % (-44% sur les tracteurs et-20% sur les porteurs), le secteur de la construction (approche chantier et off road) semble être préservé avec un recul limité des ventes de – 15%.

 » Ce marché sera compris entre 6 000 et 6 500 unités, soit le même niveau de ventes que 2017. On est donc loin de la catastrophe annoncée. Le rythme d’activité y reste d’ailleurs soutenu, avec des grands projets comme le Grand Paris qui implique beaucoup de flux logistiques de matériaux donc du transport en nombre« , explique Christophe Tharrault, PDG de Volvo Trucks France.

blank

Une segmentation évolutive

En examinant de plus près le segment de la construction, l’usage du camion off-road pur et dur serait en perte de vitesse. Des chantiers qui ont tendance à être mieux aménagés donc plus accessibles aux véhicules en configuration approche chantier.

Cette évolution sectorielle pousse les constructeurs à retravailler leur proposition. C’est le cas de Volvo avec son concept “ chantier” FMX qui s’ouvre à encore plus d’applications. Taillé depuis le début à cet environnement, il a réussi à convaincre des utilisateurs aussi exigeants que dans le recyclage et l’agriculture.

Marge de progression


Mais il reste de la piste à parcourir pour le constructeur suédois.  » Je concède qu’avec 11 % de part de marché sur le segment de la construction, Volvo Trucks est une marque encore sous représentée. Notre « target » est au minimum de 15 % en France. Notre proposition avec le FMX est adaptée, surtout qu’il a déjà prouvé ses capacités depuis plus de 10 ans de mise en service. Nous enfonçons donc le clou, avec plus de sécurité, de confort et de services. Et un dispositif du prêt à carrosser et du prêt à partir« , ajoute Christophe Tharrault.

Cela se traduit par un parc de 150 à 200 véhicules toujours disponibles, soit en cours de préparation chez Volvo, soit chez des partenaires carrossiers, bennes, toupies à béton, bras, grues…

Configurateur par métier

L’idée du constructeur est de continuer à couvrir tous les aspects métiers des TP avec ses nombreuses applications. Mais aussi les secteurs du recyclage et de l’agriculture. Et pour chaque usage, des configurations types.

Volvo propose par exemple une configuration tridem sur 8×4, en version tandem moteur à essieu AR relevable pour les 6X4 et les 8X4. Avec les avantages de moins consommer, de moins user les pneus au ripage et de bénéficier d’un rayon de braquage plus court, en délestant le dernier essieu. Sans compter qu’à vide, l’essieu arrière à suspension pneumatique se relève automatiquement et descend aussi une fois la charge sur le 1er essieu atteignant 10 t…

L’interview complète de Christophe Tharrault de Volvo Trucks France et son point de vue sur les énergies alternatives dans un futur proche sont à lire dans le prochain numéro de TP Aménagements. Pour vous abonner suivre ce lien https://tpamenagements.fr/magazines/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 + 3 =