Bauma 2022, mine de solutions pour les TP

214
Bauma 2022

Changement climatique, ressources naturelles limitées, manque de personnel spécialisé : le monde des TP doit faire face aux grands problèmes d’aujourd’hui. Les processus et matériaux de construction modernes pourraient faire partie de la solution. Bauma 2022, qui aura lieu à Munich du 24 au 30 octobre, offrira un bel aperçu des dernières technologies et des développements majeurs dans ce domaine.

EUROMASTER EXPERTISE

L’approvisionnement et le traitement des matériaux de construction, le processus de construction lui-même, l’entretien et la démolition de bâtiments et d’autres éléments d’infrastructure entraînent d’importantes émissions de CO2. La production de ciment, par exemple, est responsable de 8 % des émissions mondiales de CO2. Selon le britannique Chatham House, l’industrie du ciment serait le troisième émetteur de CO2 après la Chine et les États-Unis si c’était un pays. 

« Si nous voulons apporter des améliorations significatives ici, des changements technologiques fondamentaux doivent avoir lieu », déclare Christoph Danner, expert en machines de construction et systèmes de matériaux de construction chez VDMA. Pour lui, la solution passe par la captation et l’enfouissement en profondeur dans le sol. « De cette façon, 95 % du dioxyde de carbone libéré lors de la production de ciment pourraient être capturés« .

Alexandre Marchetta Mecalac CECE
Pour Alexandre Marchetta, président du CECE, le traitement des matériaux sur place présente plusieurs avantages

Recycler pour préserver l’environnement

Par ailleurs, il devient indispensable de préserver les ressources, notamment le sable qui se fait de plus en plus rare. Une façon de préserver les ressources consiste à traiter les matériaux de démolition sur place à l’aide de technologies modernes de concassage et de criblage afin qu’ils puissent être réutilisés sur-le-champ dans de nouveaux projets de construction. « Cela n’allègera pas seulement le fardeau des sources naturelles. Cela contribuera également à éviter le transport de matériaux, les émissions de gaz à effet de serre, le bruit et la pollution de l’air dans les zones urbaines densément peuplées », déclare Alexandre Marchetta, président du CECE.

Rendre les métiers plus attractifs

Autre défi récurent dans le BTP : le manque de main d’oeuvre. Attirer de nouvelles recrues passe par l’innovation, notamment avec les méthodes numériques. « Des domaines qui intéressent les jeunes et qui augmenteraient non seulement la productivité mais aussi l’attractivité du secteur » explique Tim-Oliver Müller, directeur de Hauptverband der Deutschen Bauindustrie eV.

Selon lui, les machines de construction modernes jouent également un rôle important. « Nous voyons déjà de plus en plus d’apprentis apprendre à conduire des engins de chantier par exemple. Cela indique que la profession redevient beaucoup plus attractive. Cela est principalement dû au fait que les cabines de conduite deviennent de plus en plus numériques et plus confortables« , explique l’expert du secteur.

L’un des sujets clés de Bauma 2022

« Les méthodes de construction et les matériaux de demain » est l’un des thèmes phares de Bauma 2022. Lors du salon, les principaux acteurs du marché présenteront leurs dernières solutions. Le forum est également l’occasion de discuter des tendances actuelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

un + 8 =