Enco sort des « tranchées » battues avec Sefond

503
Michael Hermitte Sefond Enco
Michael Hermitte va donner à Sefond un stature de prestataire technique national avant de passer à l'international sur les grands projets de pipeline

Plus besoin de présenter le plus grand loueur d’engins lourds en France (taux d’occupation de 70 % d’un parc de 1 200 machines). Alors que la concurrence aiguise ses armes et ses prix, Enco répond par une spécialisation métier de haute volée. Avec les compétences humaines en plus. C’est le cas aujourd’hui dans la pose mécanisée et le rabotage de surface sous l’entité Sefond.

KRAMP CONSTRUCTION

Un nouveau grand nom du métier, intervenant de grands projets de pipeline, pour la fibre optique mais aussi pour l’extraction de surface voit le jour sous le nom Sefond, entité du groupe Enco. À sa tête, on retrouve un homme chevronné, bien connu dans cette profession : Michael Hermitte, accompagné de son équipe de spécialistes. Et surtout disposant d’ores et déjà d’un parc impressionnant de grosses machines de production.

Nous pouvons proposer dès à présent toute la gamme des machines produites par l’italien Tesmec. Soit, 10 trancheuses de la plus petite à la plus grosse, pour tranchées de 30 cm à 1,10 m de large. De plus, nous disposons de 3 Surface Miner Wirtgen. Deux 220 SM (63 t et 963 ch de puissance) et un ancien modèle de Soloc, une 2200 (55 t, 1000 ch) », explique Michael Hermitte, très enthousiaste par ce projet d’entreprise dans lequel il est parti prenante..

blank

A ceci vient s’ajouter 4 Rock Hawg de Tesmec, 975 Evo (même puissance qu’une 1150 mais plus légère de 10 % à 44 t) avec un tambour de déroctage avant de 290 cm de large capable d’attaquer des terrains de 0 à 35 cm de profondeur.

Une présence nationale

Sefond va disposer de l’appui technique, matériel et logistique des 10 agences Enco dans l’Hexagone. Et surtout de la puissance de feu du loueur sur le plan financier disposant d’une capacité d’investissement importante.

Fort ces grands moyens humains et en matériels, Sefond s’est d’ores et déjà positionnée sur un nouveau projet de GRTGaz en Bretagne, pour la construction d’un pipeline de 98 km.

Nous avons une belle visibilité devant Nous. nos machines sont déjà sur les gares du Grand Paris. Et nous sommes en train de récupérer des marchés de 2 à 3 ans sur des sites d’extraction. comme c’est le cas chez Durance Granulats pour un volume d’extraction annuel de 350 000 t”.

Michael Hermitte, responsable du développement de Sefond chez Enco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

huit + six =