Volvo fête 75 ans de techniques de compactage et de finisseurs

36
Volvo hameln_2_2324x1200
Trois modèles de finisseurs sur roues et neuf finisseurs sur chenilles sont produits à Hameln.

L’usine allemande ex ABG d’Hameln a 75 ans d’existence. Ce site de production des finisseurs et des compacteurs Volvo CE continue de miser sur l’innovation.

blank

Le 9 novembre 1945 marque le début d’une nouvelle ère dans la construction routière. C’est le jour où Gerhard Lehmann Pottkämper et Karl-Ludwig Hupfeld ont fondé ABG Allgemeine Baumaschinen Gesellschaft mbH. Ce qui a commencé à Hameln avec de petites machines, comme le premier finisseur de béton de type VAS, a conduit huit ans plus tard à la première grande innovation de l’entreprise. En 1953, ABG a conçu et construit le premier compacteur vibrant en Allemagne. Ce n’était que le début de toute une série d’innovations de ce qu’est aujourd’hui l’usine Volvo à Hameln.

Volvo Ce Finisseur Titan

La série Titan des finisseurs présentée pour la première fois en 1965 a marqué l’histoire. Et a été populaire dans le monde entier. Les modèles qui lui ont succédé sont toujours présents aujourd’hui dans le monde de la construction routière. Ces machines se distinguaient et se distinguent toujours par leur fiabilité et leur équipement ultra-moderne.

45 ans après sa fondation, ABG était l’un des plus grands acteurs du secteur des machines de construction et, en 1990, la société est devenue membre du groupe Ingersoll Rand. C’était une époque où la numérisation commençait à peine à faire son apparition, et ABG était à l’avant-garde. Avec EPM I, une gestion électronique des finisseurs et l’interface entre l’homme et la machine, le fonctionnement des finisseurs a été amélioré et le travail plus confortable, plus rapide et de meilleure qualité. En 2005, son successeur, l’EPM II, est disponible sur les finisseurs Titan 226 et 326.

KRAMP

En 2007, Volvo Construction Equipment rachète cette division à l’américain Ingersoll Rand, avec ABG et l’usine de Hameln. Désormais, des moteurs Volvo se retrouvent dans les finisseurs et les compacteurs. Deux ans plus tard, l’usine de Hameln se modernise, avec l’agrandissement du site de 83 000 m² et la construction d’un nouveau centre de formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix-huit − sept =