David Hernandez, DBS, « il n’y a plus de mauvaises machines »

304
David Hernandez, DBS Hyundai
David Hernandez, DBS, recycleur lyonnais a toujours fait confiance à la famille Curty dans les choix de ses matériels Hyundai

Le recycleur lyonnais DBS traite des déchets de chantiers (70 à 75% de son activité). Mais aussi, ceux des collectivités et de l’industrie.

blank

« Notre situation dans l’Est lyonnais nous permet d’avoir à proximité des gisements de déchets issus des chantiers lors de démolition par exemple. Et nous récupérons tous types de déchets, soit en mono-produit soit en mélange. Pour cela, nous sommes bien outillés, avec une chaîne de tri. Nous travaillons aussi bien avec des artisans ainsi qu’avec des groupes de TP tels que Vinci, Bouygues Construction, Eiffage, etc. Nous nous occupons également des encombrants, des dépôts sauvages, du nettoyage de voirie, etc. », explique David. 

Tous ces milieux se veulent ‘agressifs’, très poussiéreux… et nécessitent des machines résistantes, costaudes et fiables. Une solution que trouve David Hernandez dans les pelles et chargeuses de la marque Hyundai et son concessionnaire Curty Matériels. 

blank

blank
Le parc de machines DBS est constitué d’une pelle sur chenilles 145 LC-9, de deux chargeuses HL970 et HL955, de plusieurs pelles sur pneus typées manutention, 200W7, 210W9MH, 210W9A, 170W9, 170W7. Et complété de sa dernière acquisition livrée en mai, une pelle de manutention HW250MH. Toutes proviennent de chez Curty Matériels.

Adaptations complètes

« Je ne pense pas qu’il y ait de mauvaises machines aujourd’hui. Mais c’est le service qui fait la différence. A ce niveau nous faisons confiance à la famille Curty. Le SAV dans nos métiers nécessitent une grande réactivité. Les Curty sont depuis longtemps notre partenaire. Ils sont pros, présents sur le terrain, réactifs et à l’écoute de nos besoins », poursuit ce dernier. 

Les pelles sur le parc de DBS réceptionnent, prétrient, alimentent la chaine de tri. Pour ensuite recharger des stocks ou des camions. Les deux premières pelles affichent aujourd’hui entre 12000 et 16000 heures.  » Pour une pelle de manutention et dans notre profession c’est beaucoup et c’est très rare que de telles machines soient encore en activité », souligne fièrement le dirigeant de DBS.

L’avis de pro

« Sur cette dernière génération de machines, Hyundai CE a été à l’écoute de nos suggestions techniques, en provenance de nos opérateurs. Avec un châssis élargi et renforcé, la stabilité se voit améliorée. Mais sans pour autant avoir perdu en vitesse de travail et en confort de cabine ».

 » Nous avons eu l’occasion de bien expliquer notre métier au fabricant qui s’est déplacé afin de se rendre compte sur le terrain de notre travail. Notre dernier modèle acquis, la pelle HW 250 MH est souple et les retours positifs quant à son efficacité ».

Pelle de manutention HW 250 MH Hyundai :

  • Poids : 26,7 tonnes
  • Motorisation : Cummins QSB6.7
  • Puissance : 136 kW à 2000 tr/m
  • Empattement : 2800 mm
  • Largeur : 2530 à 2700 mm
  • Portée d’attaque maximale : 10700 mm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

sept + 11 =