Niveleuse Komatsu Stage V

0
16
Niveleuse Komatsu GD675‐7
Niveleuse Komatsu GD675‐7

Komatsu Europe annonce l’arrivée de la niveleuse GD675‐7 équipée d’un moteur Stage V avec un système de post-traitement «Heavy Duty», qui associe un filtre à particules diesel Komatsu (KDPF) (98 % de régénération en mode passif) à un système de réduction catalytique sélective (SCR) .

Parallèlement au nouveau moteur Stage V, le constructeur a travaillé sur le confort de l’opérateur avec une refonte complète des commandes de transmission pour être à portée de main, ce qui va réduire les mouvements du bras de l’opérateur de plus de 90%. La machine développe 218 ch (163 kW) et elle dispose du contrôle VHPC (Variable Horsepower Control) à 2 modes qui permet de sélectionner le mode approprié (économie ou puissance) en fonction de l’application. Elle dispose d’une fonction d’arrêt automatique.
La transmission à double mode Komatsu (8 en marche avant, 4 en marche arrière) permet aux opérateurs de bénéficier de la vitesse de déplacement élevée et de la consommation de carburant réduite. La transmission powershift, conçue spécialement pour les niveleuses, offre un changement de rapport instantané, ainsi que des fonctionnalités de réglage progressif et automatique. Un différentiel à blocage complet des essieux offre la traction requise, même dans les conditions de fonctionnement les plus difficiles. Un nouveau levier de vitesses, avec un commutateur Forward ‐ Neutral ‐ Reverse à commande digitale, simplifie les opérations. Une nouvelle pédale inching permet un contrôle précis de la machine

Article précédentYanmar aura sa gamme de skids avec le rachat d’ASV
Article suivantLa 1ère niveleuse John Deere chez Wirtgen France
Louis
J’aime le bruit d’un moteur et l’odeur de l’huile chaude. J’adore l’expérience inédite de monter dans une cabine, de découvrir une machine. Je préfère 100 fois chausser des bottes et aller dans la boue qu’arpenter de luxueux bureaux. Je vis chaque nouvelle rencontre comme un moment privilégié, presque magique. Et j’ai pu conjuguer tout ça dans mon métier en créant les éditions Nakori, pour développer des magazines spécialisés : TP&A et TRANSMAT. Désormais, je prends chaque nouveau magazine à faire comme un réel challenge pour faire vivre aux lecteurs une expérience atypique, voire inoubliable. Et j’ai surtout trouvé un prétexte extraordinaire pour m’éclater au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici