Un tracteur TP à l’hydrogène chez Charier

486
Tracteur TP à l'hydrogène
Inauguration du tracteur avec (de gauche à droite) : Thierry MACÉ, Directeur Pôles Grands Travaux & Déconstruction de l’Entreprise CHARIER ; Gildas GUGUEN, Directeur Général du Syndicat Mixte des Ports de Loire-Atlantique ; Lydia MEIGNEN, Présidente du Syndicat Mixte des Ports de Loire-Atlantique ; Paul BAZIREAU, Président du Directoire de l’Entreprise CHARIER ; Franck LOUVRIER, Vice-Président de la Région Pays de la Loire - Délégué à la croissance verte et à l’innovation ; Claire HUGUES, Vice-Présidente de la Région Pays de la Loire - Déléguée aux affaires maritimes ; Jean VIDAL - Directeur Général Délégué de l’Entreprise CHARIER

Il aura fallu deux années de recherche et développement à l’entreprise Charier pour mettre au point son tracteur TP à l’hydrogène. Ce premier prototype en France est une réelle innovation pour le secteur. Il est en cours d’expérimentation sur le port de La Turballe. Une expérience en condition réelle pour cet engin à l’hydrogène.

Charier est fortement engagée dans une démarche RSE depuis plusieurs années et l’entreprise multiplie les actions en ce sens. Pour réduire son empreinte carbone, elle met en oeuvre un certain nombre d’actions. Parmi celles-ci, le développement de son tracteur TP à l’hydrogène, en partenariat avec d’autres acteurs de la région. « Nous avions la volonté de trouver une solution qui permettrait de remplacer le gasoil dans les engins de chantiers tout en répondant à leur besoin de forte puissance. Des démarches ont été menées auprès des constructeurs habituels pour évaluer leur aptitude à fournir des engins à hydrogène pour les TP. Il s’est avéré qu’aucun d’eux n’était en mesure de proposer un véhicule de ce type. » explique Paul Bazireau, Président du directoire Charier.

Un travail en collaboration avec d’autres acteurs locaux

Aussi, en 2020, l’entreprise s’est rapprochée de la société e-Néo qui avait déjà travaillé à la transformation de véhicules thermiques en électrique. Et, elle avait déjà commencé une expérience dans la transformation de véhicules lourds gasoil vers l’hydrogène. Cette rencontre a permis d’acter le lancement du projet de tracteur TP à l’hydrogène. « Nous avons missionné e-Néo pour transformer un tracteur agricole d’occasion en une version fonctionnant à l’hydrogène. Le moteur thermique a été remplacé par un moteur électrique. Il est alimenté par une batterie qui elle-même est rechargée par une pile à combustible. Au-delà de la fabrication du tracteur nous avons dû résoudre plusieurs problématiques : la production d’hydrogène vert ; son transport et son stockage sur le chantier. » précise Arnault Peugniez, Directeur Matériel et Achats.

Le dig tour 2024

Pour cela, Charier s’est donc rapproché de deux autres entreprises de son territoire qu’elle a emmené avec elle dans l’aventure. La première, la société Lhyfe. Elle a eu en charge de transformer l’électricité verte produite par des éoliennes en hydrogène. La seconde : Europe Technologie qui elle est en charge de l’acheminement de l’hydrogène en conteneur vers une station de distribution expérimentale à quelques kilomètres du chantier de la Turballe.

L’entreprise Charier a reçu deux récompenses pour ce tracteur TP à l’hydrogène. En effet, elle a reçu le prix « sobriété et décarbonation des engins » aux Trophées des TP 2022 de la FNTP et le prix de l’Ancrage Territorial du Prix Impact Entreprise Pays de la Loire 2022. Enfin, le projet est soutenu par la région Pays de la Loire dans le cadre de l’appel à projets : Ecosystèmes territoriaux hydrogène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

dix + 9 =